• Audrey

Siquijor en famille : un vrai petit paradis

Juillet 2019,

Siquijor, Philippines


Sans doute, notre coup de cœur de ces Philippines.

Siquijor répond à toutes les attentes, il est encore préservé du tourisme de masse, il a de jolies plages, de bons petits restos et des cascades à gogo. On vous embarque donc à la découverte de cette jolie pépite.


Prendre ses marques sur Siquijor

Nous arrivions d’Apo Island avec 2 jours d’avance. Nous avons pu avancer notre arrivée au Glamping, un hébergement que nous vous recommandons, tant par la gentillesse du personnel que par sa localisation qui est vraiment chouette.


Nous avons loué pour la semaine des scooters juste en face de notre hébergement. Une première pour la family depuis que nous sommes 6.

Du coup, Fabien ou moi avions 2 enfants et l’autre avait Valentin dans le porte bébé et un enfant derrière lui. J’appréhendais beaucoup, car mes angoisses de maman remontaient…mais au final, une fois sur les routes, je n’ai plus eu de crainte. Les routes sont belles et très praticables et surtout avec très peu de circulation. Nous allions vraiment à mon rythme, au désarroi de Fabien qui trouvait que je n’avançais pas !! lol





Siquijor l’ile des cascades

Pour ceux qui ne nous connaissent pas, nous avons une passion énorme pour les cascades, que ce soit nous parents ou les enfants. Cette île était donc idéale et surtout elle fut un énorme terrain de jeu. Je pense que nous les avons quasiment toutes faites. Et les enfants retiendront à chaque fois que les cordes de tarzan c’est l’éclate !!!

A chaque fois quasiment, vous serez accompagné par des « guides ». Ils sont là essentiellement pour nous montrer le chemin et nous aider si besoin. Même si vous ne souhaitez pas leur présence, ils vous accompagneront et leur tarif varieront d’une cascade à l’autre. Ils se font un sacré petit business, mais bon, il faut bien aussi qu’ils vivent. D’une manière générale, ils sont toujours hypers sympas et on leur laisse même quelques pourboires. Les cascades sont toutes payantes. On paye le parking pour le scooter et le guide, obligatoire, pour nous accompagner jusqu'à celle-ci. Environ 5/8 euros par cascade.




Les cascades sont accessibles, même si parfois les chemins pour y mener sont rudes. La encore les enfants nous étonneront par leur capacité à crapahuter.


Nos coup de cœur : Lagaan Falls (une seule corde mais dangereuse, saut de 6 mètres !!!), Kawasan Falls (plusieurs endroits avec corde, top) et Cambugahay Falls (top du top).

Un petit point sur Cambugahay Falls, les cascades les plus connues de Siquijor. On se rend vite compte que nous sommes dans l'endroit ultra touristique de l'île. Nous sommes samedi et il y a du monde partout. Malgré tout, on découvre un lieu incroyable, sur 3 niveaux, et il faut reconnaître qu'elle en jette ! Tout est super bien pensé. Des structures pour sauter, des cordes partout. Les enfants l’ont adoré.





Découverte de l’ile
Balete Tree

Balete Tree est un vieil arbre de plus de 400 ans qui est réputé pour son bassin avec ses petits poissons qui viennent nettoyer les pieds des plus courageux. Les enfants n'étaient pas tous rassurés mais Valentin ni une ni deux s'amusait à jouer avec les petits poissons. L’endroit ne possède que cette seule attraction. Le concept est sympa, mais sans plus.





Se sentir tellement libre en scooter pour faire le tour de l’ile

Le scooter est vraiment idéal à Siquijor. Il permet de rayonner partout et de faire le tour de l’ile.

Nous avons roulé des heures à la découverte de paysages incroyables, et avec cette sensation d'être seuls au monde. Les enfants ont adoré ces moments de liberté et de vitesse.

Notre petit Valentin est vraiment un ange, tout est simple avec ce bébé, même vadrouiller en scooter. Il était hyper content d’être derrière maman ou papa, le plus souvent, il faisait de belles siestes. A aucun moment, nous l’avons senti malheureux, ou dans l’inconfort. Il s'extasiait de tout, un vrai petit nomade notre loulou.





Des rencontres avec les locaux

Pour ceux qui ont suivi nos péripéties en direct, au début de notre voyage sur Siquijor, nous avons secouru un suédois avec une famille philippine. Nous avons sympathisé avec cette adorable famille que nous avons revu à plusieurs moments dans la semaine. Nous avons également passé une journée avec elle au bord de la plage en partageant un pique-nique. C’était vraiment très chouette. Sans contexte un moment fort de cette semaine. En peu de temps, et malgré la barrière de la langue, nous avons partagé de réel moment de vie. On se souviendra longtemps de ces amis du bout du monde.




Découverte de Tulapos

Tulapos est un lieu protégé, où un guide nous fait découvrir les fonds marins. Ce lieu est surtout connu pour ses barracudas en nombre et ses bancs... Seuls Camille et Raphaël ont accompagné Fabien découvrir ces fonds marins. Hugo est resté sur le banc de sable avec Valentin et moi.

Ils sont partis 1h20, ils ont vu une multitude de poisson, de pieuvres, de tortues et de bébés requins. Ils sont revenus enchantés.

Pendant ce temps, Hugo et Valentin ont joué dans l'eau, avec les crabes. Nous nous sommes baladés sur ces bancs de sable et nous avons savouré ce temps, si précieux.




Siquijor et ces restos

L'île de Siquijor est grande, mais nous avons toujours super bien mangé.

Nous vous recommandons sans hésiter ces restos.

La pizzeria Marco polo et ses pizzas au nutella, un régal, situées juste en face l’aéroport.

Le monkey business (à coté du Glamping) et son chicken curry un délice

Le Dagsa (à coté du Glamping) et ses concerts

A Lazi (à coté des cascades) : Twenty4 Restaurant and Burger bar





Notre hôtel

Nous avons adoré le Glamping. Au départ, nous devions être dans une tente, mais vu que nous sommes arrivés en avance, ils nous ont proposé un bungalow avec une immense terrasse, équipé d’une cuisine, d’une salle de bain et de toilettes privés. C’était superbe. Chaque matin, nous prenions notre petit dej sur les tables en extérieur. Ils offrent le café et des beignets. Nous allions acheter des viennoiseries dans la boulangerie juste en face de l’hôtel et des jus, bref c’était vraiment chouette. Malheureusement la plage n’était pas nettoyée et nous n’avons pas pu nous baigner.





Départ vers Bohol

C’est le cœur lourd que nous quittons cette île que nous avons adoré.

Nous prenons un speed boat au port qui nous emmène vers Bohol. Une traversé d’une heure 45, tranquille et sans problème.





Quelques chiffres

Notre hôtel Glamping Siquijor by the beach: 16500 pesos pour 7 nuits

En réservant votre prochain hôtel par ce lien sur Booking, vous nous donnez un petit coup de pouce pour nos futurs voyages. Un grand merci de la Family.

Boulangerie : 65 pesos avec 2 viennoiseries chacun

Location de scooter : 2000 pesos pour la semaine pour 2 scooters

Essence : 500 pesos pour la semaine et pour 2 scooters

Cascades Cabusayan waterfalls : 120 pesos pour les entrées et 300 de pourboire

Restaurant Marco Polo : 985 pesos pour 3 pizzas et boissons

Twenty4 burger : 870 pesos pour nous 6 (boisson et plat)

Balette tree : 50 pesos pour nous 5 (gratuit pour Valentin)

Tulapos : 600 pour 3 personnes avec un guide

Billet bateau pour Bohol en speed boat : 2700 pesos pour nous 6

#siquijor #philippines #voyageenfamille #travelwithkids

345 vues
Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube