• Audrey

Visiter Sidemen, petit havre de paix dans Bali, lieu de notre nouvel échange de maison.

Mis à jour : 15 mai 2019

Bali

January 9, 2017

|

Nous voilà fraîchement débarqué à Sidemen (et oui il pleut toujours), après 4 heures de route d’Ubud. Nous découvrons notre nid pour 6 jours et le moins que l’on puisse dire c’est que ce nouvel échange est surprenant. Sidemen, c’est un coin de paradis, déserté encore par le tourisme de masse, du coup, nous on adore !


Un échange de maison pas tout à fait comme les autres 

Première expérience pour la family, découvrir une maison entièrement entouré de baies vitrées qui donnent une impression de se sentir tout le temps à l’extérieur alors qu’on est à l’intérieur, étrange tout cela !

La maison a vraiment du charme, l’emplacement est incroyable et la vue depuis la terrasse est à tomber par terre. Ce qui est moins cool, c’est qu’on cohabite avec tous les animaux de Bali : nous sommes envahis de fourmis rouges, puisqu’elles passent partout (les portes ne sont pas comme chez nous jusqu’au sol), un rat, des geckos, pas le petit gecko qu’on trouve en Asie, non c’est la version XXL de celui-ci… et bien d’autres, araignées, milles pattes.. Grr, je n'aime pas les bêtes !!!

La première nuit sera difficile pour Fabien et moi, tous les bruits nous faisaient sursauter, bref, on avait vraiment la sensation d’être dehors en pleine forêt, à regarder les feuilles bouger (et oui c’est du verre et il n’y a bien sûr pas de rideaux) !


En journée, la maison était vraiment très agréable, de nombreux instruments de musique ont satisfait les enfants, des jeux, de l’espace dehors, bref top. On a profité des 6 jours, pour faire les devoirs qu’on avait un peu délaissé au Myanmar ainsi qu’à Ubud, donc nos matinées étaient consacrées à la classe.

Ensuite, on allait manger dans les petits restos locaux à côté de la maison. Nous avons adoré les deux plus proches avec une cuisine délicieuse et un accueil fabuleux, ce fut un peu notre QG pendant 5 jours, on alternait l’un et l’autre pour faire tourner les deux boutiques. On y allait essentiellement les soirs car le midi, on allait dans les resorts pour profiter ensuite de la piscine. Nous avons rencontré Simone et Lucile, mère et fille, avec qui nous avons beaucoup sympathisé, on les recroisera à Ahmed et partagerons une belle journée ensemble.





Ballade dans le village et découverte des rizières

Le village était à 2km de la maison, nous avons fait quelques ballades pour découvrir les magnifiques rizières. Cependant la météo n’étant toujours pas au beau fixe, souvent nos après-midi étaient consacrées à l’activité aquatique. Les enfants se baignaient sous la pluie et Fabien et moi on bossait nos cours et le blog.

Les rizières de Sidemen, valent aussi leur pesant de cacahuètes, elles sont superbes. Ce qui est vraiment agréable c’est le calme qui se dégage de ce lieu, ultra zen et propice au repos. Très peu de touristes et si il y en a ce sont des gens qui aspirent aussi à la tranquillité.





Découverte du Besakih

C’est le temple le plus visité de Bali et c’est celui où la majorité des touristes se fait avoir car tout est payant ou presque.

Notre taxi nous dépose, sur un parking à 1km 200 du temple (celui-ci est bien sur payant) et nous dit de nous rendre au check point pour avoir un guide. On négocie ferme, je m’emporte même contre le mec qui nous propose un guide à 25 euros, je lui dis non et fait semblant de partir. J’aurais mérité un césar, je vous l’assure, Fabien me regardant interloqué. Mais là, c’était le chaudron qui se moquait de la marmite car je ne pouvais plus supporter une nouvelle fois de nous faire arnaquer. Du coup je lui propose 25 000 et je lui dis que c’est ça ou rien, on arrivera à 50 000. Du coup, un guide nous rejoint pas très heureux d’être tombé avec cette famille de radin.

Ensuite 2 possibilités pour se rendre au temple, soit on y monte à pied, gratuit ou soit on prend une moto bike payante, bien évidement on décidera de marcher.

On arrive au temple qui est vraiment très beau, mais on est vite gêné par le nombre de personnes qui nous arrêtent pour qu’on achète quelque chose et par les petites filles qui récitent à merveille leur poésie de vente de cartes postales en français et dans les diverses langues du globe, elles sont bluffantes. Bref, elles nous suivront toute la visite, mais je ne craquerais pas.

Le temple est très grands avec de multiples temples, espaces. Notre guide nous explique son histoire mais il n’est pas très convaincant, lui aussi récite sa poésie et il hâte de redescendre pour tomber sur quelqu’un qui lui donnera plus d’argent, du coup c’est assez expéditif. Le point négatif, c’est qu’il y a de nombreuses salles qu’on n’a pas pu voir, car nous n’étions pas Balinais.

Du coup mélange mitigé pour ce temple, certes très joli, mais les à coté nous ont profondément déçu.

Les enfants ainsi que Fabien se souviendront de leur match de foot improvisé : France/Indonésie et du but de Hugo et de Fabien qui fera remporté la France dans ce match animé.





Le palais royal de Semarapura

Ce palais en plein milieu de la ville est vraiment charmant, le bassin dès l’entrée est magnifique. Il se dégage du lieu quelque chose de positif et de très serein. Une dame donnera aux enfants les restes de ses provisions à distribuer aux grosses carpes dans le bassin, ils étaient ravis. Au fond, on trouve un musée expliquant l’histoire du palais, mais également les coutumes balinaises. Nous n’avions pas de guide, donc nous avons essayé de comprendre comme on le pouvait.





Petit stop sur la plage de galet

En rentrant à la maison, on s’est arrêté pour faire plaisir aux enfants sur le bord de mer. Ils étaient ravis de se rafraîchir et de patauger dans l’eau, même s’ils n’ont pas trop apprécié les galets.





Bilan de notre échange de maison et de notre séjour à Sidemen

Nous avons apprécié ces 6 jours en échange de maison qui nous ont permis de nous reposer, de faire l’école, de se détendre à la piscine pour les enfants et d’avancer sur nos projets personnels avec Fabien.

Nous avons trouvé beaucoup de charme à notre maison d’échange et nous avons vécu une nouvelle aventure en étant dans un lieu pour le coup assez atypique.

Au niveau des visites, nous n’avons pas été emballés par le temple de Besakih même s’il faut reconnaître qu’il est très beau, mais nous commençons en avoir marre d’être pris pour des portes monnaies sur pattes.


Quelques chiffres

Taxi à la journée : 600 000 roupies soit 43 euros

Entrée au Besakih : 50 000 roupies d’entrée comprenant les 5 places et le parking soit 3 euros

Guide au Besakih : 50 000 roupies soit 3 euros

Entrée au palais royal : 50 000 roupies soit 3 euros

Restaurant à côté de la maison : 200 000 roupies soit 14 euros pour 5 avec un plat et un dessert

Restaurant dans les hôtels pour profiter de la piscine : 280 000 roupies soit 20 euros


#bali #besakih #sidemen #echangedemaison #tdmenfamille

Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube