• Audrey

Traversée de l'île et découverte de Sanur.

Bali

January 22, 2017


Bye bye Bali, une chose est sûre, on reviendra te faire un petit coucou en famille.

Nous quittons Permuteran au nord de Bali pour nous rendre à Sanur dans le sud. Sur la route, nous suivrons les conseils des propriétaires français de l’hôtel afin de découvrir de nombreux sites très intéressants en famille.


Une journée de découvertes ou de torture selon les points de vue !

Nous prenons la route en début de matinée, nous avons pas mal de chose à découvrir. Très vite, le voyage s’annonce très compliqué pour Hugo qui a une forte fièvre mais surtout qui se tord de douleur durant tout le trajet à cause d’un mal de ventre carabiné !

Au programme du trajet : cascade, crête, temples et rizières


Les cascades Munduk

On s’arrête découvrir des cascades sur la route, après une dizaine de minute de marche. Hugo restera dans le taxi tellement il n’est pas bien. La balade est sympa et la cascade est surprenante. C’est la première fois qu’on voit une cascade sans bassin, ni profondeur, on pouvait marcher en se mouillant quasiment pas les pieds, bref c’était chouette.

Le hic c’est qu’encore une fois c’est payant, et forcément on comprend cela en bas juste devant la cascade après les 10 minutes de marche.




Crêtes montagneuses à perte de vue autour du lac

Ce stop, c’est le point de vue ultra touristique, cela ne rend pas forcément sur les photos car il commençait à faire gris et pleuvoir, mais c’est super joli. La vallée est incroyable, hyper verte, bah oui petit rappel, il pleut toujours à Bali en saison des pluies, lol.

Ce qui me gêne c’est que du coup, on fait partie du décor des cars de chinois qui s’arrête en masse et qu’un commerce de rue « café, souvenirs » prends place sur le bord de la route pour ravir nos asiatiques préférés. Du coup, évidement cela perd en authenticité. Vous me direz, et bien, on a qu’à s’arrêter plus loin ? Certes, je pense que c’est possible en 2 roues, mais en taxi cela me semble quasi impossible, nous sommes dans des routes de montagne ne l’oublions pas !

Pour les crêtes, on sera les seuls à s’aventurer dehors à les regarder, les enfants eux seront bercés par les doux bras de Morphée.





Temple Ulun Danau Bratan (Bedujul)

Il y a des temples qui vous marquent et celui-ci en fait partie. Bien évidement je l’avais vu sur plusieurs blogs et nous n’avons pas été déçus. On le surnomme le temple de l’eau et pour le coup, il porte bien son nom.

Il est entouré d’eau, les toits de chaume sont magnifiques, les tentures de couleurs se reflètent sur l’eau, bref, on trouve cela très chouette. Le hic, bah oui il en faut bien un, c’est bondé de monde ! Dès le parking, il y a des voitures partout et des cars à gogo.

L’entrée n’est pas encore donnée, mais ça vaut le coup.

Hugo, restera sur un banc aux jeux, car il est incapable de marcher. On fera donc notre petit tour à 4 dans ce temple qui ressemble davantage à un parc tant il est grand.

Le temple est composé de plusieurs éléments et d’un temple sur une petite ile au milieu de l’eau. Une nouvelle fois les portes sont magnifiques et tellement travaillées. Nous ancrons dans nos mémoires ces détails si fins, car on sait que le départ est proche et que nous ne reverrons pas de sitôt de si jolis temples et d’aussi belles sculptures.

Le temple est vaste, au centre, il y a un espace de jeu pour les enfants et un enclos avec des animaux dont une espace de biche indonésienne. Les connaisseurs en biches, on veut bien connaitre le nom.




Les rizières Jatiluwih classées au patrimoine mondial de l’Unesco

La route se poursuit malgré les arrêts pour Hugo. Il carbure au paracétamol, mais ce n’est pas suffisant car la fièvre ne tombe pas, mais surtout ses douleurs au ventre ne cessent absolument pas.

Du coup, on arrive aux rizières de Jatiluwih et nous avions prévu une balade dans celles-ci, qui ne se fera pas, car toute la voiture dort et que les enfants sont allongés sur moi. Fabien ira prendre pour moi de jolies photos et je découvrirai ce site sur les images. Son retour est unanime, c’est dingue. A perte de vue la culture du riz s’étend dans des terrasses plus propres les unes que les autres. Elles sont gorgées d’eau. Le site est vaste, contrairement à celles près d’Ubud.





Découverte de Sanur

Première mission, trouver un toit pour la nuit. Nous sommes dans le sud de Bali et les prix sont plus chers que dans le nord. Je n’ai rien trouvé sur Booking à l’avance donc on fait en quelque sorte du porte à porte. On se relais avec Fabien. Un reste avec les sacs et les enfants, et l’autre va négocier. Je trouverais une homestay super sympa avec une chambre familiale hyper abordable avec eau chaude, clim mais sans le petit dej. On est hyper bien situé dans Sanur, c’est cool.





Exploration de l’hyper centre touristique, du marché de nuit et de la plage

On viendra manger les deux soirs ici, un bol de soupe et une crêpe au Nutella pour les enfants. On dégustera des Shakes délicieux. Le marché est petit mais bondé d’australiens et d’européens.

Le centre est composé essentiellement de boutiques et de resto. Il n’a pas beaucoup de charme selon nous.

On découvrira une plage de sable blanc (faites par les Japonais), ça change du nord de Bali, qui est plutôt joli. Là encore cela manque de charme, on est loin de Permuteran et de son côté sauvage. Ici, on ressent la forte présence des touristes Australiens qui arrivent à Bali avec un pouvoir d’achat incroyable. On découvrira également le médecin de Legian : bilan une très grosse gastro pour Hugo !


Le temple de Tanah Lot

C’est, je pense, le temple de tous les guides de voyage. Le temple au milieu de la mer. On arrive sur un immense parking bondé et on découvre le circuit ultra touristique qui nous amène au temple. Les boutiques se succèdent les unes aux autres pour enfin, en fin de parcours, nous laisser découvrir ce temple incroyable. Nous avons eu la chance de le visiter à marée basse. Le temple est complètement immergé au milieu de la mer et les vagues viennent s’écraser au pied de ses rochers.C’est divinement beau, même si la foule fait aussi partie de la carte postale, re grrr !!

Pour se rendre au temple, on enlève ses chaussures et on avance dans la mer vers ce rocher incroyable. On est obligé de se faire bénir avant de rentrer, tradition oblige ou arnaque touristique ? Bien évidemment une petite donation est obligatoire pour avoir quelques grains de riz collés sur le front.

Une fois bénit et donc purifié de tous nos pêchers, euh, nous en avions beaucoup ???.....on a le droit de monter en haut des quelques marches pour prendre une jolie photo avant d’être arrêtés par des barrières, notre chemin s’arrêtera là. Du coup, déception, on ne voit pas trop l’intérêt de faire tout ce cirque pour 10 pauvres marches, mais bon les enfants sont content d’avoir du riz sur le front, qui l’eut cru et non Lustucru !!

La vue du temple est super jolie sur le resort adjacent où on voit les voiturettes de golf déplacer les touristes. On rentrera avant que la marée ne bloque entièrement notre retour avec tout de même de l’eau jusqu’aux genoux.




Bilan de Sanur

Nous avons beaucoup aimé le trajet malgré la gastro d’Hugo. Cependant, nous ne sommes pas tombés spécialement amoureux de Sanur et ensuite de Legian (nous y avons passé une nuit avant de nous envoler vers l’Australie). Il y a trop trop de touristes, ça manque d’âme, d’histoire, tout est formaté pour répondre aux standards européens ou australiens. Des boutiques de créateurs, des restos branchés, des bars, bref, on n’a pas l’impression d’être en Asie. On n’avait pas forcément envie de faire le sud de Bali, mais c’était essentiellement pour être près de l’aéroport qu’on a posé nos sacs ici. Mais bon, on le regrette un peu, on aurait pu juste arriver pour le départ. Mais bon, on nous avait conseillé cela et au final c’est comme ça, mais ce n’est pas un coup de cœur.

Maintenant, changement de continent, direction l'AUSTRALIE !!!! Youpi





Quelques chiffres

Entrée cascade : 30 000 pour nous 5 soit 2 euros

Notre hôtel à Sanur : 400 000 la nuit soit 29 euros

Notre hôtel à Legian, Lumbung Sari Beach Inn : 434 000 la nuit soit 31 euros

En réservant votre prochain hôtel par ce lien sur Booking, vous nous donnez un petit coup de pouce pour nos futurs voyages. Un grand merci de la Family.

Temple Ulun Danau Bratan (Bedujul) : 175 000 pour nous 5 soit 12,5 euros

Taxi pour faire la traversée de l’ile avec les arrêts aux différents sites cités : 700 000 soit 50 euros

Repas sur le marché : 112 000 pour nous 5 (super bon et pas cher) soit 8 euros pour nous 5

#sanur #bali #legian #tanahlot #rizièresjatiluwih #templeulundanaubratan #tdmenfamille

33 vues
Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube