• Audrey

Sucré en famille : jolie petite ville coloniale de Bolivie.

Mis à jour : 24 nov. 2019

Bolivie

June 24, 2017


On devait y rester que quelques jours, on y passera presque 2 semaines. On vous dit pourquoi ?



Sucré s'est un peu notre première découverte de la Bolivie, nous avons hâte de découvrir ce pays qui nous fascine ! En route pour Sucré !


Notre arrivée à Sucré en pleine nuit sans réservation à 12 !

Après notre trajet en bus de nuit depuis le Salar, nous arrivons à Sucré sans avoir réservé d’hébergement (les joies du Salar et de la non connexion internet). Après plusieurs refus, nous trouvons une guesthouse : Travelers Guesthouse qui accepte de nous ouvrir ses portes et de nous faire patienter dans sa cour intérieure. Les enfants jouent tous ensemble, nous sommes toujours avec Raphael et Anne et leur 5 enfants et nous, nous veillons que tout ce petit monde ne réveille pas les occupants de la guesthouse.


A 8h, nous avons enfin nos 2 chambres, ouf, les petites peuvent enfin se recoucher, ce qu’elles font. Ensuite, nous partons prendre un petit déjeuner dans le centre de Sucré, on découvre partiellement la ville qui nous plait tout de suite. Le reste de la journée sera au ralentit, et on sera très heureux de trouver notre lit le soir. Nous passerons 4 jours avec nos amis, pour le plus grand bonheur de la family.


Découverte de Sucré

Nous découvrons une ville, très agréable malgré la circulation omniprésente. Nous aimons beaucoup, la grande place centrale, les maisons coloniales et blanches, l’ambiance qui y règne. Nous explorons les différents quartiers, églises, les parcs dont le parc Bolivar qui fera le bonheur des enfants avec ses grandes structures de jeu, mais aussi, ces nombreux autres cotés. A savoir, les chiens errants, le nombre important de mendiants…





Le parc des dinosaures : Dinosaur Tracks

Nous avions lu dans notre routard que ce parc était intéressant avec des enfants, mais ce fut une déception. D’une part, il n’est pas donné et ensuite, il présente selon nous peu d’intérêt !

On découvre un site avec de nombreux dinosaures à taille réelle (c’était le plus intéressant) et ensuite, il y a quelques pièces qui expliquent l’évolution de l’espèce. A l’entrée on retrouve une grande falaise avec quelques empreintes, mais nous sommes loin donc peu visibles.

On y restera qu’une petite heure, car on aura vite fait le tour.





Le musée d'anthropologie de Sucré

On fera également un musée afin de découvrir la culture Bolivienne. On sera tous marqué par les galeries des momies. Ce musée est intéressant avec des enfants, il est rapide et surtout présente de nombreux centres d’intérêt : crâne, momie, objet du quotidien, reproduction…





Découverte du marché central

On passera pas mal de temps les premier jour au marché central, tant pour acheter nos fruits et légumes, que pour manger dans les stands de rue de l’étage supérieur ! Ici, tout est vraiment abordable et peu cher. On mange pour presque rien, même si les assiettes ne font pas très envie à toute la tribu !





Au revoir " la famille de 7"

On quittera également "la famille 7 crazy world tour" qui poursuit sa route à travers le monde. Nous avons passé plus de deux semaines fantastiques ensemble et nous garderons des précieux souvenirs de ces différents instants. Bon vent les amis et à très vite en France.


Premier signe de maladie

Mais notre temps à Sucré fut aussi prolongé avec les maladies. Nous changeons d’hôtel, nous arrivons au Casa Solariega Hostal B&B hôtel , pour avoir un peu plus de confort et notre première nuit fut très difficile pour moi. J’ai tout les symptômes d’une bonne gastro, je reste donc au lit toute la journée. Fabien gère comme un chef les enfants entre devoirs le matin et parc l’après-midi. Arrive la nuit, et Fabien commence lui aussi à avoir de mauvais signes !! Bref on passera la nuit à nous relayer sur les toilettes. Le lendemain fut plus complexe, étant tous les deux malades, moi je suis une vraie loque et Fabien commençant juste à aller un peu mieux. Les enfants passeront la journée à l’hôtel, à rattraper leur retard sur la saison de Koh Lanta ! On sait que ce n’est pas bien, mais là, il y avait pas le choix, nous n’avons fait que de dormir et des allers et retours aux toilettes !!


Retrouvailles avec nos amis Marion et JB qui arrivent sur Sucré

Nous retrouvons quelques jours plus tard avec grand bonheur, nos amis Marion et JB, c’est chouette de se retrouver après notre trajet en bus et notre rencontre, à Salta. Fabien va bien mieux, mais moi c’est toujours très difficile, je me sens extrêmement faible, je vomit encore toutes les heures, je ne garde rien de ce que je mange et les wc sont encore mes meilleurs amis !

On décide tout de même d’aller explorer d’autres quartiers dont celui de la Recoleta.


Découverte de la Recoleta et du musée des arts indigènes

Pas de chance pour nous, c’est relativement couvert, il ne fait pas super beau ! D’ailleurs on se prendre une grosse averse durant le repas. On découvrira une jolie place et un musée sympa sur l’art Bolivien. N’étant pas au mieux de ma forme, je n’ai pu l’apprécier à sa juste valeur, mais dans l’ensemble tout le groupe était ravi de cette visite.





Des symptômes toujours des symptômes

Apres presque 5 jours à être vraiment au plus bas et sous l’insistance de Fabien (qui avait certes raison), on décide d’aller consulter un médecin dans un hôpital de la ville. JB et Marion nous gardent nos loulous. On arrive en fin d’après-midi, je suis prise en charge assez vite, ils me font une prise de sang et m’examinent ! Le verdict tombe, ils veulent m’hospitaliser car j’aurais attrapé une salmonellose et je suis en déshydratation sévère et ma perte de poids importante (10kg, les inquiète beaucoup). Bon j’avoue que c’est le coup de massue ! Je ne m’attendais pas du tout à cela et je fais un peu de résistance au grand désespoir de Fabien, qui arrive tout de même à me convaincre. J’arrive à négocier dans un premier temps une nuit, même s’ils veulent me garder au moins 3 jours ! Mais je ne me sens absolument pas bien dans cet hôpital et demain je fête mes 36 ans, j’ai connu mieux comme super journée d’anniversaire. C’est donc le cœur serré et les larmes aux yeux, que je quitte Fabien, sans avoir dit au revoir aux enfants. Fabien aura été une nouvelle fois super. Il manquait à chaque fois un truc, des vitamines, des piqûres, et à chaque fois, il a traversé Sucré pour trouver une pharmacie de nuit afin de rapporter tout cela au docteur.


Ma nuit fut très compliquée, étant perfusée, dormant sur un brancard et sans avoir mangé depuis la veille. Je fus heureuse de ne pas vomir pendant mon séjour, ce fut la clé de ma sortie le lendemain dans l’après-midi. Du coup, j’ai une armada de médicaments en tout genre qui vont me rebooster petit à petit et des antibiotiques pour tuer la méchante bactérie ! Je mettrais bien une semaine supplémentaire pour être de nouveau sur pieds !


Et tout cela, à cause du marché central, vous vous souvenez ce petit marché qui a été notre QG pendant nos premiers jours. Eh bien, nous avons tous attrapé de méchants microbes las bas. Fabien, moi mais aussi nos amis qui ont eu la gastro pendant très longtemps à tour de rôle jusqu’au Pérou ! On comprend mieux pourquoi maintenant le routard mentionnait qu’il fallait avoir l’estomac bien accroché. Mon médecin m’a bien dit de ne plus manger la bas, et qu’il fallait d’une manière générale ne jamais manger dans la rue en Bolivie, un enseignement que nous avons ensuite tenu à la lettre.


Si vous voulez savoir pourquoi et surtout ce qui se cachait derrière cette hospitalisation, c'est ici. Attention, spoiler, lol.


Le lendemain de mon hospitalisation se fut au tour de JB et Marion de tomber malade et de Raphael, bref Sucré , ne nous aura pas réussi, alors que nous avons tous apprécié cette ville pour ces charmes.


Retrouvaille avec "la famille Nimajululo"

Qu’il est bon de retrouver des familles qu’on avait croisé sur un autre continent, ici en Bolivie. Nous passerons juste quelques heures ensembles car ils font simplement un petit stop à Sucré mais se fut l’occasion de reparler de nos voyages respectifs et des projets futurs. Bref, encore un super moment !!


Camille enchaîne les mésaventures également

Nous avions invité JB et Marion à venir manger dans notre nouvel hôtel, le Casa de Huespedes Cadena . (eh oui nous avons changé 3 fois, vu le temps que nous avons passé dans Sucré). Bon on cherche toujours la perle rare de l’hébergement, mais on n’a pas trouvé ! Sympa d’être malade a crever avec des sanitaires communs sur le palier ! Mon quotidien pendant une semaine et sans eau chaude svp !! J’ai détesté cet hôtel ( à cause de la maladie), malgré la gentillesse des propriétaires !


Je prépare donc à manger, lorsque Camille allongée dans la cuisine sur son duvet se met à hurler ! Raphaël, involontairement lui a tapé dans la tête, en se retournant et sa tête à percuter le sol ! Bilan je me retourne et je lui vois la bouche en sang !! Ni une ni deux, je me précipite et je découvre sa gencive toute bleu, rouge et à la base de celle-ci une coupure et sa dent qui est suspendue à un fil ! Bref pour être claire sa dent définitive qui venait de sortir est sectionnée à la base et le bout de dent me tombe dans la main dès que je le touche. Je suis hyper en colère contre Raphaël et je ne sais pas quoi faire. Si je l’emmène à l’hôpital, que vont-ils faire de plus que moi ? Donc je décide de lui donner du paracétamol, de la surveiller cette nuit et de contacter ensuite demain matin une amie assistante dentaire. Le bilan tombe, si lorsqu’elle continuera à pousser la dent devient noire c’est que le nerf aura été touché et donc il faudra l’arracher sinon, il faudra la réparer plus tard. Camille à passer une bonne nuit, elle ne souffre pas mais ça fait drôle de la voir sans dent ! Pauvre louloute.





Mais ses mésaventures ne s’arrêtent pas là ! Nous allons au parc Bolivar avec tous ses toboggans, on discute sur un banc avec Fabien en les surveillants et là, on la voit revenir vers nous en pleurant le pantalon complètement arraché. Je me dis mince, elle pleure car elle s’est abîmé le pantalon, mais pas du tout, elle arrive et là on constate une plaie qui saigne et Raphaël nous dit qu’un chien lui a sauté dessus lorsqu’elle descendait le toboggan et l’a mordu. Je regarde de plus près et effectivement, on voit bien les crocs du chien dans la cuisse de Camille ! Ce n’est pas possible, Fabien, essaye de retrouver le chien et constate que c’est un chien errant. Ni une ni deux, on rentre à l’hôtel, je désinfecte, on prend nos papiers et on va à l’hôpital. Nous allons dans celui ou j’ai été hospitalisé. Ils font appeler un médecin pour les enfants : il examine Camille et il met en place le protocole antirabique. Camille est sous antibiotiques et elle va devoir avoir des injections contre la rage. Malheureusement dans cet hôpital, ils n’ont pas le vaccin, donc nous voilà repartis à traverser Sucré en marchant vers un autre hôpital. Etant en procédure d’urgence, Camille est prise en charge immédiatement, elle reçoit sa première injection, et là nous constatons qu’elle devra pendant 7 jours avoir une injection par jour ! Nous sommes ravis de constater que nous allons découvrir de nombreux hôpitaux, notre départ est programmé au lendemain direction Cochabamba. Notre petite puce, réagira très bien, ne dira rien pendant ses injections, une vrai petite championne, malgré son bras très gonflé chaque jour !


Bilan de Sucré

Sucré ne nous aura pas épargné ! Nous avons quasiment tous été malade et nous n’avons pas pu profiter pleinement de cette ville. Malgré tout, nous avons aimé son architecture, ses restaurants. Nous recommandons d’ailleurs : le Condor Café qui est vraiment délicieux, pas cher du tout et végétarien, en plus vous ferez une bonne action pour les locaux en allant manger la-bas.

Nous garderons je pense longtemps en mémoire notre passage dans cette ville. Je commence à me sentir juste mieux au bout de 15 jours et j’ai hâte de partir et de recommencer à profiter pleinement de notre voyage.


Quelques chiffres

Travelers Guesthouse : 3 nuits 51 euros sans le petit déjeuner, en dortoir.

Hotel propre, avec une cuisine, qui nous a permis de prendre le petit déjeuner et relativement calme. Bon emplacement face au parc Bolivar.

Casa Solariega Hostal B&B hôtel : 3 nuits 110 euros avec le petit déjeuner inclus.

Bon emplacement près du centre, joli patio intérieur dans l’hôtel, chambre familiale très agréable avec salle de bain privative. Petit déjeuner très simple.

Casa de Huespedes Cadena : 7 nuits 204 euros avec le petit déjeuner inclus.

Hôtel bien situé, mais pas de salle de bain dans la chambre, sur le palier et sanitaire commun. Pas d’eau chaude. Le petit déjeuner était très bien. Les responsables très gentils et arrangeants.

En réservant votre prochain hôtel par ces liens sur Booking, vous nous donnez un petit coup de pouce pour nos futurs voyages. Un grand merci de la Family.


Repas sur le marché pour 5 : 60 bolivianos soit 8 euros pour nous 5

Repas au Condor Café pour 5 : 120 bolivianos soit 16 euros pour nous 5

Repas en pizzeria : 200 bolivianos soit 26 euros pour nous 5

Entrée au par des dinosaures : 80 bolivianos soit 10,60 euros pour nous 5

Taxi : en moyenne 10 bolivianos soit 1,33 euros

Bus de nuit en direction de Cochabamba : 450 bolivianos soit 60 euros pour nous 5

#sucre #condorcafe #recoleta #dinosaurtracks #tdmenfamille #ameriquedussud

36 vues
Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube