• Audrey

Mandalay et ses environs en famille

Myanmar

December 6, 2016

|

5 j avec des enfants à la découverte de ce coin du Myanmar.

C’est parti, on quitte la magique Bagan pour découvrir la grosse ville de Mandalay et ses environs dont tout le monde parle avec les enfants.


En avant pour l'aventure !

Pour cela, on s’arme de patience. Nous empruntons un bus local au départ de Bagan, cette fois ci nous avions bien réservé nos 5 sièges et nous faisons cette traversée de jour, c’est parti pour 7h de bus. Et, c’est toute une aventure.

Il s’arrête sur le bord de la route dès qu’un passant fait signe, et s’assied ensuite par terre dans l’allée sur des petits tabourets ou reste debout, on se retrouve alors entassés comme des sardines, sans clim, avec des odeurs, oh punaise des odeurs toutes particulières. Entre les crachats rouges comme dit Camille, les rots à tout va et la transpiration, ce voyage fut épique. Nous étions les seuls européens avec un couple de belges avec qui nous sympathiserons durant notre séjour, puisqu’ils séjourneront dans le même hôtel que nous.

Ce voyage fut aussi assez bouleversant. Très vite on se rend compte que nous avançons au ralenti car un grave accident a eu lieu sur la route. 2 scooters sont par terre et 2 corps sans vie sont dans le ravin. La secouriste que je suis, à voulu allée aider, mais très vite je me suis rendu compte, qu’il était plus important pour eux de régler le problème de la circulation que de veiller et couvrir les corps inertes des deux hommes. Là encore un choc de culture, on ne laisserait jamais des corps sur le bord de la route en France, ici, la mort n’est pas accueilli de la même façon et leurs coutumes sont différentes. J’ai appris la aussi, qu’il ne fallait pas juger leur façon de faire, mais plutôt essayé de la comprendre sans m’offusquer. Nous avons suivi l’ambulance qui était vide sur près de 10km, mais surtout la fourgonnette qui était juste derrière sur la même distance. Les corps des 2 hommes dedans à la vue de tout le monde et de notre car ou tous les locaux étaient debout en train d’observer. Bizarrement le corps et le visage de ces deux hommes sont toujours dans mes souvenirs… Le reste du trajet se passa relativement bien, malgré leur conduite plutôt sportive et quelques peurs de ci de là.

Nous arrivons à bon port et nous découvrons notre hôtel pour 6 nuits : L’ET Hotel. Il est bien situé, l’accueil est sympa, les chambres sont cependant rudimentaires et pas très propres.


Découverte à pied de Mandalay

Eh bien quelle mauvaise idée ! Mandalay est grand, très grand, nous voulions visiter le palais. C’est parti, on s’engage vers l’entrée Est (celle-ci est interdite aux touristes), bref on nous dit qu’il faudra marcher de nouveau 5km et prendre l’entrée Nord. On se dit, pas de souci, mais il fait chaud très chaud et ça fait 1h30 que nous marchons en vain ! Nous essayons tout de même au bout d’un long moment de trouver un taxi, mais c’est la fête de la lune, et il n’y en a pas, donc on marche on marche. La fête de la lune, ce sont deux jours très festifs pour les birmans. Arrivés à la porte Nord, nous découvrons que celle-ci aussi est interdite aux étrangers ! Seule la porte Ouest est autorisée pour nous, ce qui signifie encore 5km de marche. Les asiatiques n’ont pas les mêmes notions des distances, des temps de marche et de l’orientation que nous !





Découverte du zoo de Mandalay

Du coup, découragés, on s’arrête devant le zoo et on décide de rentrer. C’est bondé de Birmans, mais l’ambiance est très sympa. Le tarif est vraiment dérisoire, on se dit pourquoi pas, sans s’attendre à quelque chose d’incroyable ! Et heureusement, pauvres animaux ! On a eu mal au cœur à la vue des cages minuscules, de l’insalubrité des enclos… même les enfants étaient outrés. Bon, l’ambiance était vraiment sympa, hyper familiale, c’était hyper festif donc du coup, on a passé une agréable après-midi. Les enfants ont pu faire des structures gonflables et donner à manger aux animaux. Le soir nous avons rencontré un autre couple de français très cool : Emeline et Sylvain, des Nantais. Nous avons mangé ensemble et beaucoup papoter durant nos quelques jours, une très belle rencontre.





Découverte de Mandalay, cette fois en Taxi

Eh bien ça change tout ! Le taxi à Mandalay est hors de prix. A coups de 3 ou 4 euros ils nous déposent sur des petits trajets. Du coup, nous avons pris un taxi à la journée pour visiter Mandalay et ses environs et clairement nous avons fait des économies à 5. Effectivement le plus rentable reste la moto bike, mais la circulation est vraiment effrénée à Mandalay, rien à voir avec Bagan, donc du coup, nous n’avons pas tenté le diable !


Le palais royal de Mandalay

Nous avons débuté notre journée, par le fameux palais royal qu’on avait laissé la veille. L’entrée de celui-ci est un pass qui combine de très nombreux temples de Mandalay. Le palais en lui-même n’a pas grand intérêt. L’ensemble est cependant joli mais sans plus. Curieusement nos photos mettront davantage en valeur ce lieu que nous avons trouvé assez fade.





Le monastère palais d’or

C’est un ancien monastère entièrement en teck, il est vraiment très joli. Il était avant recouvert de feuilles d’or mais avec le temps celles-ci sont parties pour nous laisser contempler ce bois incroyable.





Le temple Atumachi Kyaungdawgyi

Il est situé juste à côté du monastère palais d’or, il est très imposant, on monte par l’extérieur pour arriver à une salle incroyable ou le plafond est entièrement en bois.





La Kuthodaw Padoga

Cette endroit est incroyable, des centaines de stupas qui contiennent les commandements de bouddha sont présentes dans un lieu enchanteur. Au centre une pagode toute dorée retient également notre attention. J’ai vraiment beaucoup aimé ce temple qui change beaucoup des autres temples que nous avions vu. Le nombre de stupas et le contraste entre le doré et le blanc rendent ce lieu magnifique.





La Shwe Linn Pin Pagoda

Et bien la première impression des enfants fut : « on dirait un énorme gâteau » et la mienne, « oh mon dieu que c’est beau ! ». Nous l’avons visité en fin d’après-midi, le soleil se couchait et la lumière était extraordinaire. Elle est vraiment belle cette pagode sans chichi ni dorure, elle ressemble en effet à un gros gâteau à la crème !





Le pont UBEIN ou le plus grand pont en bois du monde

Ca claque ca quand même ! Certes le lieu est ultra touristique, il y a du monde partout, on n’est quasiment jamais seul sur le pont, mais la vue est dingue et le coucher du soleil incroyable ! Grace à l’aide de nos amis belges Arianne et Samuel qui l’avait fait la vieille nous savions qu’il ne fallait pas se jeter sur les bateaux de suite mais attendre le départ de tous les bus et touristes c’est-à-dire au coucher du soleil. Nous avons donc commencé par traverser le pont, il ne faut pas avoir peur du vide, parfois c’était limite vu le nombre que nous étions et j’avais terriblement peur qu’on pousse malencontreusement les enfants. Donc j’étais un peu stressé par la traversé. Ce pont fait 1km200, le retour fut plus tranquille pour mes nerfs car peu de touristes vont réellement jusqu’au bout. Au retour à la moitié du pont, nous sommes montées dans un bateau pour découvrir le coucher du soleil et là, nous avons vraiment eu l’impression d’être seul au monde, quasiment plus aucun bateau sur l’eau, mis à part notre barque, ce fut génial. Nous avons eu un couché de soleil merveilleux et notre batelier fan de foot et joueur de l’équipe de Mandalay n’a fait que de papoter avec les garçons sur le foot européen.





Découverte de Mandalay city

Bon et bien on s’est dit, aller on va tenter les taxis comme ça, pour nous déplacer toute la journée dans la city. Très mauvais choix nous en avons eu pour plus cher qu’avec notre taxi à la journée. Les birmans ne négocient pas beaucoup et les prix sont très élevés par rapport au reste de l’Asie.


Le Marché

Nous sommes des fans inconditionnels des marchés locaux, où on sent que nous sommes dans le jus du pays. Eh bien là, nous avons été enchantés. Des odeurs, des couleurs, des sourires par milliers. Bon c’est aussi des nez bouchés, des odeurs affreuses, des mouches à vers par milliers au centre des poulets, du poisson, mais ça fait partie du local. Les enfants apprécient aussi ces rencontres et ces découvertes.





Mandalay et les batteurs d’or

Là aussi, nous savions que c’était la sortie touristique, mais en même temps, nous n’avions jamais vu des batteurs d’or, donc nous ne voulions pas mourir idiot. La visite est un brin expliquée, nous traversons plusieurs salles, celle qui nous a la plus impressionné c’est le travail de ces femmes, qui coupent à l’infini les carrés d’or. Elles sont d’une minutie extrême. Ensuite on découvre les batteurs d’or, ces hommes, plutôt jeunes, qui tapent inlassablement sur une pierre d’or afin de la rendre la plus fine possible. C’est aussi impressionnant. Fabien a soulevé ainsi que les enfants la masse et elle faisait environ 4kg, du coup, ils sont impressionnants ces birmans.





Le marché de Jade

Poursuivons notre pèlerinage à touristes et nous nous rendons au marché de jade. Bon là, on vous avoue avoir été un peu déçu. Dans la rue principale on découvre les blocs de jade qu’ils sont en train de tailler puis on avance vers le marché ou des hommes, sont alignés devant leur table avec quelques perles dans un plateau. Et voilà … bref nous sommes restés sur notre faim.





Les parcs

Nous voulions un parc pour faire une partie de foot, donc nous demandons à un taxi de nous déposer dans un espace vert. Malheureusement, celui-ci, n’a soit pas compris, ou bien, il avait une commission, on ne sait toujours pas, nous laisse devant une mini fête foraine. Super, allez dire non à des enfants qui ont les yeux qui sortent de leur orbites à la vue des trains, manèges et grande roue.

L’entrée est certes dérisoire : 500 kyats par personne. On se dit ça va, c’est une bonne affaire. Mais non, ensuite chaque attraction est payante. Nous briefons les enfants, ils auront droit à un manège. Ils choisissent un espèce de « menhir express », ils sont enchantés. (Tarif : 1000 kyats chacun). Je ne sais pas si je l’ai déjà dit, mais nous avons eu très très chaud à Mandalay, du coup, il y a un espace aquatique. Sur la brochure, il y a des jets d’eau, structure gonflable… Et là c’est le drame !

Fabien se rends compte qu’il n’a plus la go pro. On se repasse la journée en boucle et on pense qu’on l’a laissé au resto du midi. C’est reparti, on traverse Mandalay pour retourner chez notre petit resto thaï qui fut notre repère durant le séjour, délicieux. On testera aussi l’indien juste en face, super bon également. A notre grand soulagement, on retrouve notre go pro, qui n’a pas bougé près du mur. On repasse à l’hôtel chercher nos maillots de bain et direction la fameuse piscine. Bon elle s’avéra être un vulgaire trou, recouvert d’une bâche, avec quelques jets d’eau. Petite précision et non des moindre : l’eau est verte. Seuls les enfants et Fabien auront le courage d’y plonger en compagnie des birmans qui se baignent tout habillés en jean et T-shirt !





Mandalay et ses environs
Découverte de SAGAING

On reprend notre chauffeur de taxi, hyper sympa et qui parle super bien anglais pour cette nouvelle journée d’excursion. On découvre cette grosse ville SAGAING à 30 minutes de Mandalay.

Nous avons découvert la Sitagu International Bouddhiste Acadamy, c’est la faculté des moines. On peut visiter que l’extérieur mais c’est sympa.





Découverte du temple U Min Thonze Caves

On découvre une salle incurvée avec plein de petits bouddhas, puis on monte et on marche sur le toit de la première salle. La vue est superbe, malgré les fils électriques qui nous cachent un peu le panorama.





Soon You Ponya Chine Paya

Situé en face du U Min Thonze Caves, ce temple avec sa grande statue de Bouddha à l’entrée est intéressant pour la vue sur la vallée. Nous avons apprécié le panorama et la course folle des écureuils sur celui-ci.





Inwa la douce

Pour se rendre à Inwa, notre taxi nous a laissé à l’embarcadère ou nous avons prix un bateau. La traversé est extra courte, puisqu’il nous dépose juste en face. Nous sommes arrivées assez tard à Inwa. Pour des questions de budget nous n’avons pas pris les carrioles. Tous les touristes les utilisent et nous avons répété une dizaine de fois au moins que nous n’en voulions pas. Nous sommes arrivés au premier temple qui est très sympa. Si comme nous nous voulez y aller à pieds. Continuez tout droit puis prenez la première à droite puis la première à gauche. Vous passerez sur un pont, filez et vous êtes arrivés au premier temple. Nous avons préféré filer ensuite dans la campagne pour découvrir la tour penchée, la vue d’en haut est très sympa.

Le dernier site intéressant était vraiment trop loin, donc nous nous sommes promenées dans le village, avons discuté avec les locaux et nous avons découvert le premier temple. Seul Raphael et moi l’avons arpenté. Camille préférait jouer avec sa corde dans la terre et Hugo et Fabien au foot. Il est très mignon ce temple et la vue est très jolie. Inwa a été rapide pour nous, on aurait pu passer l’après-midi à se promener dans ces champs, mais le temps nous a manqué et le dernier bateau de 18h approchait.





Au revoir à nos amis belges

Ca y est leur départ est arrivé. Nous prenons une dernière fois le petit dej avec eux. Arianne fait des structures de ballons aux enfants qui sont enchantés. Bon vent les amis, à bientôt à Bruxelles ou à la maison.





Dernier couché de soleil sur la colline de Mandalay

Notre dernière soirée sera consacrée à l’ascension de cette colline. Au bout de 20 min d’escalier on arrive tout en haut. Le temple est payant et bondé de touristes donc on décide de descendre d’un étage pour voir la vue. Celle-ci est très sympa mais le couché de soleil ne sera pas à la hauteur des précédents …

En redescendant quasiment les derniers du temple, nous avons eu notre deuxième grosse frayeur depuis ce tour du monde. Les enfants couraient et on entend hurler Raphael. Il pleure énormément et il a mal. Je lui demande des explications, il me dit qu’il courait et qu’il n’a pas vu le fil qui traversait la place et que celui-ci l’a pris au niveau du cou et l’a stoppé net dans sa course. Avec notre frontal, je regarde son cou, effectivement ce n’est pas très beau, il s’est enlevé toute la peau du coup. De retour à l’hôtel, je le soigne et je lui explique que pendant quelques jours, il devra garder un bandeau sur son cou pour le protéger du soleil. Il s’endort plus calmement.





Bilan de Mandalay

Cette grosse ville bruyante, trépidante, où la culture occidentale n’a pas encore fait son entrée en fanfare nous a séduite. Ici les restos sont sur les trottoirs, il y a peu de boutiques… La ville regorge de temples magnifiques, le palais et ses douves au centre donnent une certaine sérénité au lieu. Les alentours de Mandalay sont aussi des endroits incroyables où il fait bon de se balader.

Ce que nous avons moins aimé, ce sont les tarifs des courses en taxi exorbitants, mais bon, la marche à pied ça a du bon aussi.


Quelques chiffres

Notre hôtel ET Hotel : 2 chambres pour 6 nuits : 186 euros.

En réservant votre prochain hôtel par ce lien sur Booking, vous nous donnez un petit coup de pouce pour nos futurs voyages. Un grand merci de la Family.

Entrée au zoo : 7000 kyats pour la family

Pass palais royal et entrée aux autres temples : 10 000 kyats par personne (gratuit pour les enfants)

Taxi une journée Mandalay + pont : 35 000 kyats la journée

Taxi une journée Mandalay et ses environs : 35 000 Kyats la journée

Succession de taxis lors de notre journée Mandalay City : 38 000 et 6 taxi différents pris

Bateau pour la traversé de Inwa : 6000 pour nous 5

Bateau pour le pont U Bein : 10 000 kyats pour nous 5

Resto Thailandais Rainforest : 20 000 pour 5


#pontubein #marchejade #inwa #mandalay #birmanie #myanmar #tdmenfamille

Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube