• Audrey

L’échange d’hospitalité en famille vous connaissez ?

Mis à jour : 13 juin 2019

Thailande

November 4, 2016

|

Nous, nous venons de tester et nous sommes emballés. Suivez nous, on vous en dit un peu plus.

Adepte de l’échange de maison et de sa philosophie de voyage, nous n’avons jusqu’alors jamais eu l’opportunité de réaliser un échange d’hospitalité.


C’est quoi ce mot, me diriez-vous ?

Et bien nous allons tenter de vous l’expliquer et de vous convaincre de tenter cette merveilleuse expérience en famille.

Petit retour, sur ce qui nous a amené à vivre cette expérience hors du commun. Nous avions conclu un échange de maison chez Renae à Bangkok, cela faisait des mois que nous échangions ensemble et que Renae nous expliquait les modalités de notre séjour. Alors que nous étions à Ko Samui au Sud de la Thaïlande, et que notre arrivée à Bangkok était dans 2 jours, nous avons reçu un mail de Renae, nous indiquant que malheureusement elle ne pouvait plus nous recevoir. Lors de notre conversation téléphonique, elle nous expliquait que sa copropriété a interdit les échanges de maison et qu’elle ne pouvait malheureusement pas déroger à cette règle.


Bon là, on vous l’avoue c’est un peu la douche froide !

C’est la première fois que l’un de nos échanges se solde par un échec à 2 jours du voyage.

Bon nous sommes "de nature assez optimiste", on se dit que c’est la vie et que d’autres chemins se présenteront à nous. J’envoie, un petit mail gêné à Troc maison/ Home exchange, me disant, bon je tente de solliciter leur aide, mais au fond, je ne suis pas bien sûr qu’ils puissent nous aider. J’entends encore Fabien, me dire mais « que pourront-ils faire ? ». Bah, en fait, je ne sais pas trop, mais je lance çà "comme une bouteille à la mer".

Quelle fut ma surprise quand quelques heures plus tard, je reçois un mail me disant qu’ils cherchent une solution à notre mésaventure et qu’ils contactent en urgence des hôtes sur Bangkok qui auraient une maison de disponible. Je me dis, super, qu’est ce qu’ils sont réactifs, et j’espère profondément qu’une maison sera disponible pour recevoir toute notre family.

Le lendemain matin, je reçois un message, me disant qu’un certain « Andy » accepte de nous recevoir en échange d’hospitalité.


C’est quoi ça, me diriez-vous ?

Eh bien, c’est ce que j’ai essayé d’expliquer aux enfants.

Andy nous reçoit dans sa maison et en sa compagnie. En quelques sortes, nous allons vivre avec Andy durant 15 jours.

1ere réaction :

Punaise merci Troc maison / Home exchange ! J’ai toujours été très en confiance avec ce site qui est toujours là pour répondre à nos craintes ou à nos besoins, mais je ne savais pas qu’ils intervenaient lorsqu’un échange ne se faisait plus. Et là je dis vraiment chapeau à leur réactivité. Ce site est top, pour nous le meilleur qui existe pour l’échange de maison. Allez y foncer, vous ne serez pas déçu.

2ème réaction :

Euh ça change un peu nos plans ça ? Comment ça, je serais chez quelqu’un en même temps que lui ? Ne vais-je pas le gêner ? Et nos enfants s’ils font trop de bruit ? Comment on va faire pour la cuisine ? Et les chambres ?

Bref tout plein de questions et puis on se dit : « Eh oh, ce voyage, ce TDM, c’est pour être au plus près des gens, pour vivre avec les locaux, partager, découvrir, connaitre d’autres cultures : allons y, cet échange d’hospitalité résume à lui seul, tout ce que nous sommes venus chercher, alors fonçons, arrêtons de nous prendre la tête, ne réfléchissons plus et allons frapper à la porte de chez Andy, c'est une merveilleuse occasion qui se présente à nous ! ».

Nous répondons à Andy que nous sommes honoré de son adorable proposition et que s’il n’a pas peur d’être envahit par une famille française avec 3 enfants, nous serions heureux de venir vivre chez lui.


Et il n’a pas eu peur d'une famille avec des enfants !

Un homme adorable nous accueille avec ses 2 filles. Il est Australien, expatrié depuis 13 ans à Bangkok et ses 2 filles sont australo-thaïlandaises. Elles ont quasiment l’âge de nos enfants. Nous découvrons un appartement de folie, le penthouse d’un immeuble avec une terrasse incroyable, sans oublier la vue sur Bangkok. A couper le souffle de jour comme de nuit !





Nous faisons rapidement les présentations, il nous montre l’appartement, nous met très à l’aise et son accueil est vraiment sincère. Je suis un peu déboussolée par son anglais si rapide et son accent très prononcé, mais Fabien lui arrive à suivre le cours de la conversation et très vite les premiers éclats de rire arrivent. C’est fou, on se sent super à l’aise, et c’est grâce à Andy qu’on se sent comme cela. On prend nos marques très rapidement, les enfants eux trouvent leur équilibre sur la terrasse avec les trottinettes, le trampoline et « Penny », le chien de la famille. Nous, nous apprivoisons les espaces communs, la cuisine, le salon. Au début, je suis à l’affût de tout ce que les enfants peuvent laisser traîner, ou dès qu’ils crient et puis très vite, je me laisse aller à cette coloc très sympa et c’est d’autant plus agréable.

Ici, pas de prise de tête, je fais les courses, miss Oay les fait, on partage certains repas. On passe des soirées mémorables à échanger sur le monde, sur les voyages. Je fais même une soirée « spécialités françaises : filet mignon, pommes de terre et crêpes en dessert, un régal ». (Hum, on a trop hâte de remanger des crêpes après 3 mois !)

Ce soir-là, nous avions invité nos amis Valentine et Renan qu’Andy connaissait bien à dîner. Une soirée formidable, entre fous rires et orages, où tout le monde à fini par enlever l’eau de la terrasse suite à la pluie !





Vous l’aurez compris l’échange de maison standard, n’offre pas des moments comme ceux-là. Certes nous avions par le passé rencontré nos hôtes, soit autour d’un café, ou d’une remise des clés. Mais en aucun cas, nous avions vécu avec eux, connu leurs coutumes, leurs façons de fonctionner, d’échanger avec eux tous les jours sur le monde et ses banalités…

L’échange d’hospitalité nous a offert une merveilleuse quinzaine, dans un cadre idéal et avec un hôte irréprochable. Je suis épatée de voir qu’un homme, une famille accueille sans problème des gens qu’ils ne connaissent pas pendant 15 jours, c’est fou quand même ! Honnêtement, avant cette expérience, je ne me serais pas sentie à l’aise de recevoir des inconnus dans ma maison en même temps que moi. Mais là tout a changé, ça a bousculé mes valeurs et ça m’a donné envie de revivre cette expérience hors du commun qui n’était pas programmée.


Comme le dit si bien, Andy : « L’échange d’hospitalité c’est des amis du monde entier ». Eh bien, nous avons envie d’en avoir dans le monde entier des amis et notre maison sera maintenant grande ouverte à ces échanges.

Au-delà des relations et du contact, l’échange d’hospitalité nous a permis de côtoyer Miss Oay, qui est la gouvernante de la maison. Une jeune femme adorable au petit soin avec nous. Elle a joué au badminton avec Camille dans l’appartement (improbable me direz-vous, nous qui refusons balles et ballons dans notre maison) et bien ici on joue au Badminton dans le salon. Elle épluchait des fruits toute la journée aux enfants.

Elle m’a montrée et nous a fait découvrir de nombreux légumes, fruits délicieux. J’ai été très heureuse d’échanger avec elle sur la cuisine et les spécialités thaïlandaises. C’est une personne ressource dans cette maison et un peu notre repère (où se trouvent les casseroles ? Avez-vous un égouttoir ? Où je mets les bouteilles en plastique ? Comment je cuisine ce légume ?)…

Nous avons bien ri, ne parlant pas très bien anglais et moi non plus, nous avons passé 15 jours à mimer, faire des signes, des pas…bref un vrai sketch, mais que c’était chouette.


Je suis encore toute émue à la rédaction de cet article, je suis sur la terrasse à contempler cette vue magnifique lors de notre dernière soirée chez Andy. C’est un peu bête mais j’ai l’impression qu’on se connait depuis toujours et que nous avons loué une maison ensemble pour les vacances. Nous savons qu’Andy viendra nous rendre visite en France un de ces 4, mais je suis un peu nostalgique.

Jamais je n’aurais pensé que l’échange d’hospitalité c’était tant d’émotions et de partage.


Alors, est ce que je vous ai convaincu ?

Je l’espère en tant cas. Les échanges sont beaux, l’homme est bon, et comment découvrir un pays autrement, sans le vivre pleinement de l’intérieur ? Nous avons été bercés dans une culture Thaïlandaise et nous sommes ravis de cette expérience plus qu’enrichissante. Merci Andy pour ces moments partagés, merci de nous avoir ouvert les portes de ta maison et d’être maintenant rentré dans nos cœurs.

En quelques mots, l’échange d’hospitalité c’est :

Partager / Recevoir / Échanger / Donner.

Allez y foncez, ce n’est que du Bonheur !

#echangedemaison #thailande #echangedhospitalite #tdmenfamille

Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube