• Audrey

Il y a 12 mois, on s’apprêtait à quitter notre confort,familles et amis pour l’aventure de notre vie

Bilan de l'aventure

July 15, 2017


Aujourd’hui, jour de notre retour, je suis triste, émue, nostalgique mais pleinement en vie.

Un petit bilan particulier, plutôt coté de mon ressenti et de mon affect qu’un retour de la family. C’est donc toute émue que je vous livre mon bilan de cette année extraordinaire qui a défilé à la vitesse de la lumière.


Il est très tard NY s’endort et comme un signe, nous avons passé notre dernière journée sous la pluie, et moi je m'atèle à ce bilan que j’appréhende.

Coucher sur le papier ses émotions, cette envie qui me traverse, ces sentiments complètement contradictoires qui m’assaillent, et qui me dévorent, n’est pas chose facile.


12 mois à vivre mille vies dans une journée, à contempler le monde à 10 yeux, à ressentir la magie qui nous habitait lors de rencontres extraordinaires, à découvrir des lieux hors du temps, à se recentrer sur nous, à se rapprocher, à se déchirer, à s’énerver, mais surtout à AIMER.


Aimer ce monde qui nous entoure dans sa si belle différence, aimer cette terre qui nous a apporté tellement de richesse, aimer notre prochain qui a été toujours là pour nous aider ou nous sortir d’une situation complexe, aimer nos rencontres si chères à nos cœurs, aimer nos retrouvailles avec nos familles venues nous ressourcer, et s’aimer tout court d’un amour chaque jour un peu plus fort.


Cette aventure restera gravée de manière indélébile dans mon corps, dans mes sens, dans mon âme, comme si elle avait toujours été présente au plus profond de moi. Elle m’a permis de me dépasser, de me surpasser, de mener sans doute mon projet le plus fou jusqu’au bout. Je voulais que cette parenthèse nous permette de nous retrouver, nous recentrer sur nous et j’ai été gâtée. J’ai vu mes enfants grandir, s’émerveiller chaque jour, faire des progrès incroyables, s’adapter un peu partout. J’ai aimé plus fort que tout mon mari, mon héros, cet homme dont je suis si fière qui nous a mené tel un aventurier des temps modernes un peu partout dans le monde sans faillir et toujours en étant si bienveillant.





Envisager le retour...

Alors après tout cela, il est vraiment difficile d’appréhender un retour, et de dire au revoir à cette année qui nous a permis d’être aussi vivant 365 jours par an ! Je mesure notre chance et je savais bien qu’il y aurait un retour, mais je n’envisageais pas qu’il serait pour moi aussi dur. Dur dans le sens, que j’ai l’impression de repartir dans une nouvelle vie que je ne maîtrise plus, j’ai perdu mes repères d’une vie sédentaire. Notre quotidien était instinctif, soudain, bref, intense, il sera maintenant différent et il me faudra du temps pour le ré appréhender.

Les enfants ne vivent pas cette fin de voyage de la même manière que moi, ils sont heureux de rentrer et de retrouver leurs copains et leur famille. Je pense qu’ils ont eu envie de retrouver un quotidien avec des règles fixes comme ils le disent, même s’ils sont un peu tristes d’avoir fini ce beau voyage. Fabien est lui plus mitigé que moi, il est heureux de rentrer pour un temps mais il voudrait très vite repartir sur les routes du monde.

Je serais malhonnête si je vous disais que moi aussi, je n’ai pas envie de retrouver famille et amis, car ils m’ont terriblement manqué durant toute cette année, mais ma plus grande crainte c’est de me retrouver en décalage avec chacun, car cette aventure m’aura changé !


Suis-je si différente de la Audrey d’avant ?

Pas si sûr, je pense que le voyage m’a permis d’être davantage moi-même, d’être pleinement heureuse.

J’ai appris à lâcher prise, à être beaucoup moins stressée, à relativiser, à davantage écouter, à accorder plus de temps à chacun, à accepter l’imprévu et à m’ouvrir plus facilement aux autres. Moi qui déteste la routine, j’ai été servi, j’ai bougé les lignes, je suis sortie de ma zone de confort, j’ai mis du piment dans ma vie et j’ai été tout simplement, pleinement vivante, croquant la vie d’une joie immense !





Et d'un point de vue familial ?

Je pensais aussi, que le voyage serait sans doute davantage un long fleuve tranquille, que notre famille allait se retrouver, se recentrer sur elle et qu’elle se suffirait à elle-même. Que nos enfants prendraient toute la mesure d’un tel voyage, qu’ils découvriraient le monde avec passion et joie, que l’école sur la route les animerait, que de vivre ensemble entre frère et sœur créerait des liens incroyables à jamais. Et bien sans doute j’ai trop idéalisé ce voyage et cette aventure car nous avons eu un autre regard sur la partie familiale.

Je savais que vivre ensemble ne serait pas facile, mais je ne mesurais sans doute pas qu’il serait parfois si difficile de vivre H24 durant 365 jours avec ses enfants sans avoir une seconde de décompression. Cela a vraiment été un challenge ! Alors pas tout le temps, mais il y a eu des moments plus difficile que d’autres. Les relations entre les enfants ont été ce qui a été le plus difficile à gérer au quotidien. Nos enfants sont des enfants comme les autres, ils se chamaillent, se tapent, se crient dessus. Dans un quotidien familial, nous avons de l’espace pour que chacun se retrouve seul et puisse faire le vide, en voyage, nous sommes toujours dans la même promiscuité et donc toujours dans le même secteur, ce qui crée des tensions toujours palpables. Ils ont eu leur fratrie mais aussi leur frère et sœur comme amis donc pas facile de passer de l’un à l’autre sans difficulté. Pas facile pour nous parents de faire la police en permanence et de leur faire prendre conscience que ce voyage avait aussi pour but de s’aimer, s’écouter et de faire avec plutôt que contre l’autre.

Contrairement à ce que je pensais, notre couple à fait bloc, roc. Nous n’avons eu que très peu de moments difficiles, nous ne nous sommes jamais éloignés et les quelques cris qui ont pu retentir ont toujours été lié aux enfants ou à la fatigue. Au final notre couple ressort grandit et je pense plus fort qu’avant.

Nous sommes heureux d’avoir appris de cette expérience, et de nous dire que nous ne sommes pas faits encore pour vivre tout le temps ensemble. Les enfants ont besoin d’espace pour vivre sans le regard de papa et maman, ils ont besoin de jouer, de créer des relations dans des cadres différents que la fratrie, qu’ils sont des enfants et non des petits adultes qui voyagent. Je voudrais après ce passage un peu négatif, montrer qu’il n’y a pas que du rêve d’une famille idéale derrière nos photos, nos récits, mais qu’il y a bien une famille comme les autres qui doit gérer ses 3 enfants comme tout parents dans les bons et les mauvais moments.

Nous avons tendance à nous souvenir toujours des bons moments, des belles découvertes et c’est tant mieux, mais pour les familles qui s’apprêtent à vivre une telle aventure, il faut aussi se préparer à ces aspects car ils font partie intégrante du voyage. Le voyage est une grande liberté, mais malgré tout on manque de liberté et de soupapes de décompression au sein de la famille et cela quelle que soit la personne : enfants comme parents. A nous, à l’avenir de trouver la meilleure alternative…On va bien réussir à la trouver.





Un grand MERCI à vous tous !

Je ne peux conclure le bilan de cette année sans parler de vous, famille, amis, et vous tous qui nous avez suivi, chaque jour plus nombreux dans nos aventures. Vos messages, nous ont fait un bien fou à chaque fois, ils nous ressourçaient, nous donnait en quelque sorte des ailes. Nous avions l’impression d’être portés par un tas de monde et cela nous a fait du bien. Un grand merci à vous tous, d’avoir pris le temps de nous envoyer des messages, à nous lire, à aimer nos photos, à nous téléphoner.

Merci à l’école Molière de Cholet d’avoir mis en place ces échanges si riches avec les enfants et de vous êtes autant impliqué, vous les maîtresses, dans notre projet.

Merci Troc Maison d’exister, nous sommes convaincu que ce choix de voyage nous correspondait le mieux. Nous ferons encore de nombreux voyage en échange de maison à l’avenir car nous avons découvert des hôtes extraordinaires aux 4 coins du monde et c’est tout simplement NOTRE meilleure façon de voyager et de découvrir le monde. Un merci tout particulier à l’équipe qui est d’une gentillesse incroyable et qui forme une belle et grande famille.

Merci aux familles de voyageurs, aux voyageurs en solo, en duo, que nous avons rencontrés sur notre route. Sans doute qu’on ne se serait jamais rencontré dans nos vies respectives et la force de ce voyage à été de faire des bouts de route ensemble et de créer des rencontres incroyables. Merci les amis.

Merci à Stéphanie et Arts et nature, qui ont assuré toute la logistique de notre maison (dedans et à l’extérieur) durant notre année d’aventure. Vous êtes au top !

Merci à Laure et Vincent d’avoir été là pour gérer les petits soucis du quotidien de la maison en passant par notre courrier.

Merci à mes collègues, ou plutôt amis de ne pas m’avoir oublié et de m’avoir tenu informée de la vie de notre établissement que j’aime tant. J’ai hâte de vous retrouver à la rentrée.

Merci à vous tous, inconnus au départ, pour d’autres, j’ai l’impression de vous connaitre maintenant depuis 1 an, pour nous avoir toujours suivi depuis le départ sur le blog et sur notre page Facebook.

Merci Valentine et Renan, pour ces moments partagés, cette nouvelle amitié et ces images que vous nous avez laissé, des souvenirs magnifiques pour toute la family.

Merci à nos familles respectives, à nos parents qui nous ont soutenus avec BONHEUR dans ce projet. Vous avez été là dans les bons et mauvais moments et vous avez toujours répondu présent.

Un merci spécial à ma maman adorée et mon papa, qui ont géré au pied levé toutes les démarches administratives quand Camille s’est blessée, quand notre chauffage nous a lâché en plein airbnb, à noël dans notre maison, quand nos hôtes ne retrouvaient plus nos clés de voiture, quand ils ont pris tous nos prochains rdv médicaux, quand ils ont gérer les courriers importants, bref merci d’avoir été là, on savait que nous pouvions compter sur vous et cela était très important pour nous.

Pas facile de remercier car j’ai peur d’oublier, alors un grand merci général à vous tous et à nos amis de toujours. On vous aime.


Et maintenant ?

L’aventure n’est pas terminée, pour ceux qui veulent bien encore manger de la Family Globe Exchange durant l’été eh bien je vais poursuivre le blog et tenter de rattraper mon retard d’ici la rentrée. Vous pourrez ainsi découvrir nos belles aventures au Pérou et aux Etats unis. Enfin, j’ai hâte de vous faire part de nos retrouvailles durant l’été entre famille et amis. On compte encore sur vous. Et puis, ce n’est pas fini, nous avons plein de jolis projets à vous faire découvrir. Notre joli blog n’est donc pas prêt de s’arrêter.


Bon il faut conclure, Audrey…

Je sais, il le faut, je pourrais vous écrire un roman rien que cette nuit. Mais il est temps pour moi de clôturer pour l’instant cette jolie histoire, cette belle aventure. C’est les larmes au bord des yeux que je termine la plus belle aventure de ma vie, de notre vie. Ce voyage aura été je l’espère un tremplin pour notre famille dans l’avenir et je souhaite qu’on ait ouvert nos enfants sur ce monde, pour qu’ils deviennent des citoyens responsables mais surtout des citoyens du monde. Je vous aime mes amours et ce n’est pas une fin en soi, ce n’est que le début de notre nouvelle vie, qui je l’espère nous rendra aussi vivants et aussi passionnés durant de nombreuses années.

Merci à tous, je vous embrasse fort de Ma dernière nuit à NY, mais surtout de Ma dernière nuit de TDM. Je vais faire des rêves à n’en plus finir….les yeux dans les étoiles de notre année passée.

A très vite, La Family Globe Exchange.




#bilan #tdmenfamille #tdmenechangedemaison #familyglobeexchange

Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube