• Audrey

Direction l’Argentine : une semaine à Buenos Aires puis 5j dans un ranch dans la pampa argentine.

Argentine

May 22, 2017


Une belle dizaine de jour en perspective.



C’est avec plaisir qu’on retrouve Valentine et Renan qui passeront avec nous ces 10 jours Argentins qui s’annoncent sous les meilleurs hospices.


Arrivée en soirée à Buenos Aires

Nous arrivons dans notre hôtel, très bien placé dans le micro centre de Buenos Aires. L’hôtel est bien, les chambres simple et l’emplacement est top. On décide d’aller manger et après une soirée super agréable, on retourne à l’hôtel et là c’est le drame !

Je me fais arracher mon sac sur le dos par un homme avec une cagoule qui part en courant, autant vous dire qu’on n’a rien pu faire à part rester planter comme des nouilles, complètement désabusés. Je réalise très vite qu’on vient de perdre notre appareil photo, celui d’Hugo (qu’on oubliera même de déclarer), l’appareil auditif de Raphael qui était dans ma pochette d’appareil (je lui avais enlevé dans l’avion) et 2 tablettes. Bref c’est ensuite le coup de massue ! Toutes mes photos du Chili n’avaient pas été sauvegardées et comment va faire Raphael sans son appareil ! Bref c’est une nuit très agitée qui nous attend et des démarches à n’en plus finir sur Buenos Aires.


Déclaration de perte et de vol au commissariat

Nous y allons tous les 5, et nous attendons très très longtemps tout l’après-midi en fait. On ne peut pas dire qu’ils soient très pressés ! Nous faisons enfin notre déclaration de vol et nous y repassons plus d’une heure. Ils ont fait venir un interprète qui parle anglais afin de traduire toute la déclaration et qu’elle soit la plus précise possible. Nous remplissons 5 feuilles, mais ils nous donneront un petit résumé d’une feuille (qui s’avèrera insuffisant pour la déclaration de vol auprès de l’assurance).

Ils nous informent qu’il y a énormément de vol sur Buenos Aires et qu’il faudra être très vigilant mais comme on s’en doutait qu’on n’a aucune chance de retrouver notre appareil et notre sac.


Visite de Buenos Aires

Nous passons une semaine en pleine manifestation (il parait que c’est très courant la bas), ce qui sera assez compliqué pour se déplacer. Nous visitons bien évidement le micro Centro qu’on trouve très mignon, cela ressemble assez à l’architecture française. D’ailleurs les argentins la surnomme « le petit Paris ». Nous sommes en revanche effaré par les prix pratiqués, nous qui pensions que c’était un pays accessible (nous avions conscience qu’il était sans doute le pays d’Amérique du Sud le plus cher), mais certainement pas à ce point ! L’hébergement est très cher pour 5, les restaurants pratiquent les mêmes prix qu’en France et les boutiques, galeries commerçantes, sont les mêmes que chez nous. Bref, une claque monumentale pour notre porte-monnaie et cela commence à nous miner le moral et notre budget.





A la découverte d’une Milonga

Nous arrivons en soirée dans un ancien entrepôt qui a été réaménagé. Le lieu qui fait assez clandestin est plein de charme. Un peu dans la pénombre, à l’abri des regards, mais dans une ambiance hyper décontractée, nous nous apprêtons à vivre notre premier cours de tango.

Nous regardons un premiers cours et sommes impressionnés par la technicité des pas, du jeu de regard, de l’alchimie qui passe entre les corps. Nous sommes dans une milonga non touristique, où ne viennent que des habitués et nous sommes épatés de découvrir ce lieu. Les enfants restent aussi sans voix et regardent pendant une heure ce cours en espagnol, mais qui nous subjugue. Nous mangeons rapidement une petite pizza pendant ce temps puis vient notre heure !

C’est avec un peu de pression (même beaucoup), qu’avec Fabien on se présente sur le parquet entouré de couples qui comme nous vont découvrir ou perfectionner leur tango. Raphael et Camille feront également le cours et s’essayeront au tango, trop mignon !


Premier constat

C’est hyper dur et surtout pas facile de comprendre, dans cette langue qui nous n’est pas encore totalement familière, les bases des pas du tango. Mais on essaye, on persévère et on s’amuse beaucoup. Nous avons l’impression d’être deux bâtons sur pattes à bouger à contre temps de la musique. Et oui, on ne nait pas danseur de tango comme cela. Bilan de ce cours, un très bon moment, une très belle expérience qui nous aura plongé dans l’univers des argentins !





A la conquête du ranch dans la pampa argentine

Nous partons de Buenos Aires, nous avons loué une petite voiture et nous conduisons pendant presque 2 heures pour nous rendre au ranch. Les paysages sont assez désertiques et d’une pauvreté qui choque avec Buenos Aires. La ville ou nous allons est Guadalcaychu ……

Nous avons du mal, même notre meilleur ami GPS, à trouver notre ranch qui est perdu au milieu de nulle part.


La petite histoire de notre venue dans ce ranch

Nous avons été contactés par Gabriel et sa femme qui habite en Uruguay, ils devaient venir 3 semaines dans notre maison en France. Notre itinéraire de nous emmenant pas vers l’Uruguay, nous leur avions proposés de venir à la maison comme cela, sans contrepartie. En poursuivant nos échanges, on leur informe qu’on ira en Argentine. Dès lors, ils nous disent que leur parents tiennent un ranch à 2 h de Buenos Aires et qu’ils seraient heureux de nous recevoir pour vivre une expérience différente. Ni une ni deux, avec Fabien on dit oui, nous sommes emballés par l’idée et surtout on se dit que cela sera une formidable aventure pour les enfants de vivre pendant 5 jours avec des animaux, loin de grosse ville. Voilà comment, nous avons pu prétendre à cette belle découverte.


Notre belle rencontre avec Poppy et Rodolpho les parents de Gabriel

Nous arrivons au milieu de nulle part, dans un écrin de verdure, dans notre nouvel échange de maison chez Poppy et Rodolpho, des personnes adorables qui nous mettrons à l’aise directement et qui nous ferons nous sentir chez nous.

Ils nous montrent brièvement notre petit coin de paradis car l’orage est imminent. Nous partageons un gite avec Valentine et Renan tout cosy mais très rustique. L’habitation de Poppy et Rodolfo se trouve à coté, et nous avons accès à la grande salle et à la cuisine qui servent pour les réceptions. Le premier soir est divin, ils nous ont réservé un apéro dînatoire hors du commun avec des produits de la ferme. Que c’est bon, imaginez après des mois au nous n’avons pas vu de saucisson de fromage, nous sommes comme à noël devant la dinde ou la bûche ! Nous passons une agréable soirée avec Valentine et Renan à faire connaissance tous ensemble, c’est vraiment agréable. On se couche tous avec bonheur.


Notre découverte du ranch

Nous passons nos jours à buller, à profiter. Popyy et Rodolfo nous font la visite du ranch, des différents animaux. Les enfants feront même du rodéo sur les moutons, un grand moment de rire et de joie. Nous avons fait un agréable barbecue tous ensemble après avoir tué un mouton. Les enfants ont pu faire une matinée de cheval à se promener sur l’exploitation et découvrir la spécialité de Rodolfo pour ces petits enfants : une peau de vache séchée qu’il attache à son cheval et l’objectif c’est de sauter dessus une fois que le cheval est au galop et se laisser tirer. De grands moments de fou rire !

Nous avons terminé notre séjour par une soirée chamalow feu de camp, un vrai moment de partage tous autour du feu. Bref ce séjour au ranch fut une petite bulle d’oxygène dans cette verdure fabuleuse et dans ce cadre incroyable. L’accueil de Poppy et Rodolfo fut au-delà de nos espérances et c’est le cœur serré que nous leur avons dit au revoir.





Retour sur Buenos aires

Nous repartons sur Buenos aires et nous disons au revoir également à Valentine et Renan, nous les retrouverons maintenant qu’en France. Nous avons passé plus de 10 jours incroyables avec eux, ce fut génial. Merci encore à vous les amis.

Nous passons 2 dernières nuits, et Buenos Aires nous porte toujours autant la poisse. Nous n’arrivons plus à retirer, notre carte est bloquée ! Bilan pour la première fois de notre vie, nous n’avons pas pu payer le resto après avoir arpenter la ville à tour de rôle pour trouver différents distributeurs. Nous arrivons à avoir nos banques en urgence en pleine nuit et le lendemain nous arrivons enfin à retirer de l’argent. Pour le resto, on a laissé notre téléphone portable en gage.

Nous prenons l’avion le lendemain pour le nord de l’Argentine et les magnifiques chutes d’Iguazu, que nous avons hâte !


Quelques chiffres

Hotel Reconquista Plaza à Buenos Aires : 42 euros la nuit pour nous 5.

Hotel Reconquista Garden à Buenos aires : 50 euros la nuit pour 2 chambre communicante.

En réservant votre prochain hôtel par ce lien sur Booking, vous nous donnez un petit coup de pouce pour nos futurs voyages. Un grand merci de la Family.

Location de voiture pour le ranch : 40€ par jour.

Restaurant à Buenos aires : 40 euros pour nous 5. 

#buenosaires #ranch #argentine #tdmenfamille #ameriquedusud

21 vues
Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube