• Audrey

Découverte de Puno et des îles Urus en famille.

Pérou

August 28, 2017


Nous avons vécu 2 jours coupés du monde chez l’habitant, une expérience très instructive en famille.



Départ de Copacabana et direction le Pérou

Nous quittons en bus Copacabana pour nous rendre au Pérou, à Puno, à 4 heures de route. Bon c’est sans compter les interminables attentes aux postes frontières terrestres ! Il nous faudra prendre notre mal en patience !

Eh oui, notre première déconvenue se fait au poste bolivien, pour tamponner nos passeports pour la sortie du territoire. La queue est longue, mais surtout les douaniers pas du tout serviables et conciliants. Bref avec nos enfants, nous quittons le poste les derniers. On se dit, ça y est c’est fait ! Mais c’était sans compter qu’on arrivait après tout le monde au poste frontière suivant, le passage au Pérou, où une longue, très longue file d’attente nous attendait ! Eh oui de nombreux bus avaient fait descendre les touristes et du coup, au bout d’une heure et demi de queue leu leu en plein soleil, nous arrivâmes enfin devant les nouveau douaniers, plus conciliant qui nous ont autorisé l’accès au Pérou ! A nous, notre dernier pays d’Amérique du sud et c’est repartis pour 3 heures de bus.


Arrivée à Puno.

Puno est la ville qui permet d’accéder aux îles Uros, c’est une ville sans grand charme, selon nous. Nous y avons passé 2 jours et nous en avons fait le tour. Nous avons trouvé un petit hôtel correct : Hostal Virgen de Las Nieves II(selon les critères Péruviens), plutôt bien placé. Nous avions une grande chambre familiale avec 3 lits simples et un lit double, notre salle de bain avec un filet d’eau chaude et le petit déjeuner très correct. L’accueil était très sympa.

Nous avons arpenté la ville, son église, ses ruelles commerçantes, son marché couvert, son nouveau centre commercial, le remblai, le marché de nuit. Nous avons vadrouillé un peu partout et la ville manque un peu de charme. La rue piétonne est ultra commerciale avec des restos de piètre qualités.

Nous avons cependant très bien mangé dans un restaurant tenu par un français « La table del Inca », de la cuisine semi gastronomique. Certes le menu est bien plus cher que notre budget, mais cela fait du bien de manger des produits fins et frais et de retrouver de vraies saveurs. Un petit extra qui a un prix, environ 25 euros par menu (comprenant : entrée, plat et dessert).





Départ vers les îles Uros

Nous avions réservé 2 jours à Llachon pour aller découvrir les îles Uros. Nous  étions hébergés chez Valentin chez l’habitant. Nous avons pour cela pris un mini van. Pas facile de trouver le lieu de départ vers Llachon. Celui-ci est situé dans une rue parallèle aux remblais vers la fête foraine. Une fois arrivée sur place, nous prenons place dans un mini van remplis de Péruviens. On négociera le trajet mais nous n’avons pas pu beaucoup faire bouger le prix !

Le trajet se fait relativement bien, le mini van est archi complet, mais en Amérique du sud quand il n’y a plus de place, il y en a encore ! Du coup, nous nous entassons tous. Après 1 heure et demie de trajet, nous arrivons à notre premier changement, un petit village ou nous reprenons un nouveau mini van qui nous déposera sur la grande rue devant chez Valentin.

Découverte de notre petit coin perdu au milieu de nulle part à Llachon

Nous arrivons dans une maison très typique faite d’argile et de toit de chaume, nous sommes seuls au monde face au lac Titicaca. Nous prenons notre premier repas et découvrons nos chambres. C’est mignon mais très sommaire ! Il fait beau et c’est agréable car sans le soleil il ferait très frais. Nous envisageons avec Valentin, la suite de notre séjour et faisons le choix de visiter une île cet après-midi. Nous ne voulons pas aller aux îles Uros ultra touristiques qui manquent selon les blogs voyage d’authenticité. Valentin est d’accord et nous propose une petite île qui est restée encore dans son jus.


Nous prenons un bateau en début d’après-midi et après 45 minutes de navigation, nous arrivons nous voyons pointer des îles seules sur l’eau, toute en paille, perdu au milieu de nulle part. Nous sommes accueillis par le chef de l’île qui est commissionné chef pour une durée de 2 ans. Il nous explique qu’ici 2 familles vivent dans les 2 maisons que nous découvrons. Le coté sommaire nous frappe directement et nous découvrons ses habitants et leurs nombreux enfants. Nous discutons avec eux pendant environ 1 heure et demi, c’est vraiment très sympa. Nous apprenons leur mode de vie, comment ils gagnent leur vie, vont à l’école, pêche, font de l’artisanat.. Bref, nous sommes tous impressionnés par ce mode de vie si loin du notre mais qui force notre admiration.

Les enfants et les parents de Fabien restent impressionnés par ce choix de vie et la dureté de celle-ci.

Après plusieurs heures sur l’île à comprendre leur mode de fonctionnement, à découvrir leur façon de vivre, leur quotidien, nous reprenons le chemin du retour.

On en profite pour faire quelques parties de jeux de société car la pluie a fait son apparition en attendant le souper.





Petit point sur les îles Uros

Elles sont composées de 63 îles et elles sont composées d’une épaisse couche de roseaux de 3m d’épaisseur. Une île flottante a une durée de vie de 50/60 ans. Le roseau qui est présent partout sur l’île sert pour la maison, les meubles, les barques et il protège les îles contre le vent et la tempête.


Notre nuit dans notre petite hutte

Nous avons 3 petites chambres indépendantes. Les enfants ne seront pas rassurés tout seul ici, ils finiront tous dans le même lit. Pour les adultes, personne n’aura le courage de prendre une douche, tellement il fait froid. Nous prenons place dans notre lit sous une masse de couvertures qui nous empêche de bouger. Eh oui, toujours pas de chauffage au Pérou et les nuits sont très fraîches. Malgré tout, avec toutes ces épaisses couvertures nous n’avons pas froid, même si nous dormons tout habillé avec nos gros pulls et grosses chaussettes, c’est l’aventure !


Notre deuxième journée sur Llachon

Le lendemain, on se réveille assez tôt, on décide de faire une petite balade au bord du lac, jusqu’au ponton afin de découvrir cette cote qui est très jolie. Nous passons 2 bonnes heures à marcher, les enfants font un peu de foot, bref on profite de ce joli soleil.

En fin de matinée, nous reprenons le chemin de Puno, on récupère un mini van sur le bord de la route et c’est parti de nouveau pour le même trajet dans le sens retour. Cette fois ci, le mini van est encore bondé ! Et je ne vous parle pas des odeurs, pff, pas simple !

Nous arrivons en début d’après-midi sur Puno, on trouve rapidement un petit resto et ensuite notre mission est de trouver un bus de nuit pour nous emmener vers notre prochaine destination : la très belle ville de Cusco.





Mission bus de nuit

On se dirige donc vers la gare routière et nous trouvons notre bonheur à "Cruz del Sur", la meilleure compagnie du Pérou ! Certes les prix sont beaucoup plus chers que les autres compagnies mais la prestation est à la hauteur dans ce pays, où les compagnies sont peu fiables. Ici, nous avons des fauteuils très confortables, semi cama, donc inclinables. Chaque place possède son propre écran, nous avons des couvertures, un oreiller et une hôtesse qui nous sert repas et boissons à volonté. Bref, le trajet est vraiment confortable même si nous avons eu un peu froid car la clim était fond !

Le trajet se passa sans encombre, nous sommes partis à 22h et nous arrivons à 4h30 à Cusco.


Bon là ce fut la douche froide, notre guesthouse que nous avions réservée, nous annonce, une fois sur place, bien évidemment, à 5h du matin, que nos chambres ne sont pas disponibles car les personnes ont prolongé leur séjour ! Nous sommes abasourdis !! Nous attendions avec bonheur notre lit pour nous rendormir eh bien non, ce ne sera pas le cas ! Pff, et là c’est le pompom, notre chambre que nous avions réservé nous passe sous le nez ! Après 1 heure d’explication, on décide de partir car cela ne sert à rien de polémiquer et on se met en quête d’une nouvelle guesthouse ! Après un premier échec, nous trouvons un hôtel qui accepte de nous accueillir pour la nuit. Nous prenons enfin notre petit déjeuné et notre chambre est quasiment prête. Vers 10h, on peut enfin allez se reposer. On prendra une bonne douche chaude et on se reposera avant d’entamer la découverte de cette jolie ville….mais ça se sera pour de prochaines aventures !


Bilan de Puno et des îles Uros

Notre cœur ne s’est pas enthousiasmé pour Puno que nous avons trouvé très fade, par contre nous avons beaucoup apprécié notre séjour chez Valentin et la découverte d’une des îles Uros. C’était très intéressant et totalement différent de tout ce que nous avions déjà découvert. Bref, on vous conseille d’aller chez Valentin ou Felix son frère car c’est vraiment très typique et surtout cela nous permet de découvrir des îles que les touristes ne connaissent pas et d’éviter les îles Uros beaucoup trop touristiques à notre gout !


Quelques chiffres

Hostal Virgen de Las Nieves II : 33 euros la nuit pour nous 5 avec petit déjeuner.

En réservant votre prochain hôtel par ce lien sur Booking, vous nous donnez un petit coup de pouce pour nos futurs voyages. Un grand merci de la Family.

Bateau pour les îles Uros : 90 nouveau sol soit 23 euros pour nous 5.

Nuit chez Valentin : comprenant repas du midi, du soir et petit déjeuner et nuitée : 240 nuevo sol soit 61 euros pour nous 5.

#ilesuros #puno #llachon

32 vues
Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube