• Audrey

Comment préparer un tour du monde en famille ?


Un TDM cela se prépare, mais comme il y aura une quantité de TDM différents, la préparation variera également d’une famille à une autre. Je vais donc essayer de vous donner les grandes lignes directrices pour organiser un tel projet.

L’anticipation

Tout d’abord, je conseille de l’anticiper. Effectivement, avec une famille, il est difficile de partir du jour au lendemain. Dans notre cas, nous avons mis 9 mois pour préparer notre voyage. Avant ces 9 mois, ce projet n’existait pas. Pour la petite histoire, c’est sur un coup de tête, qu’en octobre je proposai à Fabien cette idée folle. Il aime tellement ma folie qu’il a dit oui. Nous en avons parlé aux enfants et ils étaient eux aussi enchantés. En moyenne, on constate que les familles planifient ce voyage un an à l’avance.

Planifier son voyage

Il faut en effet, choisir la date de départ et plus ou moins le temps que durera le voyage afin de le budgétiser. Pour nous, nous avons décidé de partir un an de juillet 2016 à juillet 2017. Ensuite vient le choix du comment ? Là encore, il y a de multiples possibilités (stop, bateaux, sac à dos, camping-car, échange de maison), nous avons opté pour un mix parfait entre le sac à dos et l’échange de maison. (cf mon article sur l'échange de maison)

Réaliser son itinéraire

Certains font le choix de ne pas en avoir, mais nous, nous avons eu besoin de le définir dans les grandes lignes pour établir notre budget.

Nous avons fait le choix d’être au minimum un mois dans chaque pays pour prendre le temps. Notre choix de destination a été familial. Chaque membre de la famille a choisi un pays et ensuite nous avons élaboré un itinéraire avec les pays voisins. Nous avons commencé notre TDM par l’Asie avec la Chine, puis nous avons fait l’Océanie, l’Amérique du Sud et du Nord.

Il faut en effet être cohérent dans son itinéraire : celui-ci doit tenir compte des saisons, ou des évènements qui nous amènent à venir sur place (exemple le carnaval de Rio…) et aussi afin d’éviter les aller-retours inutiles.




Définir son budget

Sur ce point, il y a de réelles différences. Par conséquent chacun attribuera une enveloppe à ce projet selon ses envies ou besoins. En général, on constate que la majorité des voyageurs dépensent entre 10000 et 15000 euros par personne pour un an de voyage. Le budget est étroitement lié à l’itinéraire. En effet, faire 12 mois d’Asie coûtera beaucoup moins cher que faire 12 mois d’Amérique du nord et d’Océanie. Nous avons donc fait le choix de ne pas aller sur le continent africain car nous n’avions pas le budget nécessaire. Un TDM c’est aussi accepter de toujours faire des choix. Ils ne sont parfois pas simples, mais ils sont nécessaires. Dans notre itinéraire, nous avions plusieurs pays où le coût de la vie ou de l’hébergement était très cher sur place : l’Australie, la Nouvelle Zélande et les Etats Unis. Pour ces différents pays, nous avons fait le choix de les réaliser entièrement en échange de maison pour diminuer le coût. J’ai écrit un article complet sur notre aventure en échange de maison, ici, si cela vous intéresse.

Notre budget pour 5 durant 1 an a été de 55000 euros.


Prévisionnel du budget selon les pays

Il y a une multitude de sites qui permettent d’avoir un prévisionnel (planificateur à contre sens…), cependant, nous avons trouvé qu’ils n’étaient pas extrêmement précis avec une famille. Par conséquent, pour chaque pays que nous avons fait, vous trouverez notre budget par pays et les différents postes de dépenses (hébergement, restauration, activités, visa, voici un exemple ici au en Bolivie…).





Voici les différents postes de dépenses en voyage qu’il faudra anticiper.


Les visas

En Asie, les visas sont très souvent payants et de prix identiques pour un adulte ou un enfant. Pour connaitre les différents tarifs, nous avons été sur les sites des ambassades. Nous n’avions aucun visa lors de notre départ. Nous avons toujours fait nos visas sur la route. Comment ?

Eh bien s’est très simple, voici un exemple. Après la Thaïlande nous allions en Birmanie. Nous avons donc été dans l’ambassade du Myanmar à Bangkok, durant notre séjour en Thaïlande faire nos visas pour la destination suivante (et ainsi de suite selon les pays ou le visa était nécessaire). Pour les visas, il faut en règle générale des photos d’identité, parfois l’adresse d’hôtel à destination et du cash pour les payer sans oublier bien sûr les passeports. En général au bout de quelques jours, nous pouvions les récupérer avec le fameux sésame d’entrée dans le futur pays.

Les hébergements

Nous n’avions anticipé aucune réservation, nous avons toujours fonctionné en réservant 2/3 j avant sur des sites tel booking, agoda, airbnb. Cela nous permettait d’avoir une réelle souplesse lors de notre itinéraire. Nous pouvions être libre de changer quand bon nous semble nos plans et nous avons aimé cette liberté. Nous avons très souvent eu une chambre avec deux lits doubles. Les enfants dormaient tout le temps ensemble dans le même lit dans le sens de la largeur. Parfois nous avions deux chambres communicantes et ça c’était vraiment chouette. Et souvent en Amérique du sud nous avions une chambre avec 5 lits simples. D’une manière générale, mais c’est propre à chacun, nous avons toujours choisi des hébergements de milieu de gamme. En Asie, notre budget nous permettait d’avoir des chambres et hôtels très sympas, ce qui n’était pas le cas en Amérique du sud ou nous étions dans des établissements très rudimentaires car le coût de ceux-ci est plus élevé .

La restauration

Nous avons beaucoup mangé sur les marchés en Asie et quel bonheur au niveau des saveurs. Nous sommes vraiment tombés amoureux de cette nourriture aussi raffinée qu’épicée. Le budget pour 5 est très accessible, ce n’est pas cher et bon. En Océanie et en Amérique du nord, nous avions des maisons donc nous avons fait de grosses courses et le budget est légèrement supérieur à celui de France. En Amérique du sud nous avons mangé dans des petits restaurants, pour un tarif correct.


Les activités et entrées dans les sites naturels

Ce poste est propre à chaque famille et à ses envies. Nous avons fait peu d’activités payantes : quelques musées et parcs de loisirs pour les enfants.

Par contre, nous avons privilégiés les entrées dans les sites naturels et ce poste, nous ne l’avions pas du tout anticipé avant le départ. Quelle surprise de constater que nous ne nous étions pas suffisamment renseignés car cela monte très vite. Ex : entrée au Macchu Picchu, au parc d’Iguazu, au lac Inlé, parcs nationaux aux USA ….


Les transports

Il faut absolument prévoir ce post. Bien évidement on pense au transport d’un pays à un autre, mais ce n’est pas suffisant. Il faut à peu près se fixer une enveloppe par pays pour les transports dans le pays : trajet d’une ville à une autre, transport local dans une ville (tuk tuk, taxi, métro…) car cela monte vite. Les blogs de voyage sont une aide précieuse pour définir le budget dans chaque pays ainsi que des sites comme (tourdumondiste.fr).




Organiser son départ
Que faire de sa maison ? Quid de son prêt ?

Ce choix est personnel. Plusieurs possibilités : louer sa maison, la vendre, faire de l’échange de maison…

Nous avons fait le choix de faire de l’échange de maison et sur la fin du voyage, lorsqu’elle n’était pas réservée en échange nous l’avons mis en location sur Aibnb ce qui nous a permis également d’avoir un complément de revenus.


Au niveau de notre prêt, nous avons pu le suspendre avec notre banque durant la durée du voyage. Nous n’avons payé que les intérêts d’emprunt. Pour nous, cela nous a apporté une grande souplesse financière.


Les différentes assurances

Bien évidemment, nous avons dû par contre poursuivre nos mensualités d’eau et d’électricité ainsi que de téléphonie. A niveau de nos véhicules, la encore nous avons continué à payer nos assurances véhicules puisque celles-ci étaient destinées aux familles qu’on recevait en échange.

Nous avons dû également assurer notre maison différemment pour l’échange de maison. C’est une option dans notre contrat d’habitation.

Au niveau du courrier, nos voisins s’en sont occupés et ils ouvraient si besoin nos différents courriers pour nous tenir informés.





Matériel pour un TDM

Nous avons acheté nos sacs à dos chez Décathlon. Nous sommes partis avec 5 sacs à dos. Je portais 14kg, Fabien 17 et les enfants 3kg.

Nous avions des pochettes zip de chez décathlon dans lequel nous avions nos différentes affaires.


Au niveau des tenues nous sommes partis avec :

3 tee-shirts

2 shorts

1 jupe

1 sweat

1 pantalon

5 slips et chaussettes

1 paire de basket

1 paire de tongues

1 maillot de bain

1 casquette

1 paire de lunette de soleil

1 lycra

1 sous couche complète

1 veste type Softshell

1 kway

1 doudoune

Serviettes de plage microfibre décathlon

Au niveau des équipements

Ordinateur

Tablette

Adaptateur

Lampe frontale

Téléphone

Boussole/jumelle

Couverts, assiettes, couteaux

Guide du routard

Permis de conduire international

Go pro + accessoire

Petits jeux enfants : jeux de sociétés, coloriage, crayons, DS, corde à sauter, petits personnages

Ce qui nous a manqué

Des pinces à linge

Des gourdes

Batterie externe

Disque dur externe

Une go pro de qualité

Une liseuse





Billet Tour du monde ou non ?

Nous sommes partis avec l’agence Zip World, une agence qui s’occupe de prendre nos billets d’avion et de gérer toutes les réservations. Avec l’expérience, nous ne referions pas ce choix afin d’être plus libre et flexible. Nous avons eu des difficultés pour pouvoir modifier nos billets d’avion à chaque fois donc cela a été un peu pénible. Par contre l’avantage de cette agence, c’est qu’ils parlent français et que d’une manière générale ils répondaient assez vite.


Au niveau de l’école des enfants

Vous pourrez retrouver mon article ici.

Mais d’une manière générale, il faut faire une demande d’instruction en famille à la DASEN, puis à la mairie de l’école des enfants et au directeur. Ensuite, faire le choix de l’instruction. Nous ne sommes pas passés par un organisme de cours à distance qu’on trouvait trop lourd pour nos enfants. Nous avons donc compilé les cours et avons tout mis en format papier. Point noir. 6kg de cahier. Avec le recul, nous ferions tout en numérique. Mais à l’époque je voulais qu’ils écrivent au maximum et diminuer leur quantité d’écran. Mais ce fut vraiment lourd de toujours trimballer les cours. Au fur et à mesure du voyage ont déchiraient les pages faites pour nous alléger. Nous avions un énorme dossier par enfant et un cahier d’exercices de maths.

L’assurance santé

Nous avons voyagé avec l’assurance santé de chez Chapka. Nous les avons trouvés très bien. Pour ceux qui ont suivi nos aventures nous avons eu quelques mésaventures. Par conséquent nous les avons utilisés à plusieurs reprises.

Comment cela fonctionne : il faut envoyer les factures de soin à chapka et sous 8 j il y a le remboursement. Pour les grosses interventions, ce fut le cas pour Camille, il faut contacter Chakpka en amont et du coup, c’est eux qui prennent tout en charge et nous n’avons rien à avancer. Nous avons souscrit à cette assurance après nos 90 premiers jours qui ont été couvert avec nos cartes bleues. Ensuite, nous avons eu deux contrats : le premier pour l’Asie et l’Océanie, Amérique du sud et l’autre pour les Etats unis et canada. L’assurance voyage représente un coût mais c’est indispensable selon nous.




Les cartes bleues

Sans doute, nous modifierions ce point également. Nous sommes partis avec 2 cartes bleus, une visa et une master card. Nous étions à la société générale et nous avons souscrit à un forfait jazz. Nous avions un abonnement mensuel et en contre partie nous n’avions pas de frais à l’étranger. Dans pas de frais, j’entends pas de frais de banque, car dans certain pays (Thaïlande, Argentine, Chili, Pérou…) le pays d’origine prend des frais dès que vous retirez du cash. Nous n’étions pas partis avec des euros et c’est là qu’on ferait différemment. Si vous avez la possibilité de partir avec des euros et des dollars cela est intéressant. Ils vous permettront de les échanger dans certains pays où les frais de banque sont hors de prix, je pense par exemple à l’Argentine.


Les forfaits téléphones

Nous avions poursuivi notre forfait à 2 euros de chez free et c’était vraiment suffisant. Nous avons dans la plupart des pays acheté des cartes sims locales. Et le wifi est vraiment quasiment partout. Le forfait illimité free est top aussi, il permet de la data et des appels sans suppléments.

Les applications à télécharger avant le départ

Maps.me pour voyager sans connexion et avoir des cartes partout dans le monde. Télécharger vos premières cartes avant votre départ car il faut une bonne connexion.

Handtrip pour maîtriser son budget. Nous n’en n’avions pas au moment du voyage et j’écrivais tout sur un petit carnet, puis on retranscrivait tout sur un fichier excel, mais à notre retour nous avons trouvé cette application et c’est un vrai plus.

Bilan


J’espère vous avoir aidé et aiguillé au mieux. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires, s’il y a des points que je n’ai pas pensé soulever. Je me ferai un plaisir d’y répondre.

L’organisation d’un TDM peut sembler compliqué mais elle ne l’est pas. Comme un mariage, ces préparatifs nous plongent déjà dans cette merveilleuse aventure et pour nous cela a été un vrai plaisir. Bien sur les dernières semaines sont très stressantes car on a l’impression d’avoir oublié 1000 trucs et d’être en crise de temps…mais qu’il est bon de s’assoir dans ce premier avion qui nous emmène, vers le premier jour du reste de notre vie.




#tourdumondeenfamille #tourdumonde #tourdumondeavecdesenfants #voyageravecdesenfants #travelwithkids #familyglobeexchange

Audrey

Je suis Audrey, une maman qui adore les défis, sa famille, voyager, échanger, découvrir le monde et son métier.

Suivez la tribu

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube